Skip to content

La jeune fille et le fromage

15 septembre 2012

Vous qui venez régulièrement sur mon blog avez forcément remarqué que parmi mes blogs préférés, il y a Le Blog d’Alexandre. J’aime ce blog parce qu’il montre non seulement le dévouement d’une mère mais surtout son courage de sortir des sentiers battus trop souvent inutiles des thérapies fondées sur des résultats statistiques, c’est-à-dire qui ne tiennent aucun compte de l’individu. Il parle aussi des bonheurs de cette mère et de ceux de ses fils.

Aujourd’hui, je reçois la lettre d’une amie qui raconte un des moments qu’elle vit avec sa petite fille autiste. Moment de bonheur et de sérénité que je veux vous faire partager :

 « Donc, Marion mange son fromage. Ou plutôt, elle contemple son fromage. J’ai mis dans son assiette un bout du fromage crémeux qu’elle aime à la folie, et à côté un morceau de pain. La volonté de Marion est que la quantité de fromage corresponde exactement avec la taille du morceau de pain jusqu’au bout de sa dégustation. C’est chaque fois pour elle un véritable défi. Agréable au demeurant. Elle mesure le bout de fromage qu’elle a coupé, le compare avec le bout de pain qu’elle a dans la main. Enfin elle mange sa bouchée et me regarde en se frottant l’estomac de plaisir, avant de recommencer l’exercice.

Ça dure.

Cinq fois, dix fois, je me retiens pour ne pas, moi-même en quelques secondes, marier le pain et le fromage.  Or ce soir, je sens que Marion est dans le vrai. Pourquoi gagner du temps ? Suis-je sûre de l’employer mieux que maintenant ? Marion vit intensément ce temps présent, toute à sa recherche d’équilibre entre pain et fromage. Elle accomplit de son mieux ce qu’elle à faire, se moquant éperdument de ce qui se passera dans cinq minutes, comme de ce qui s’est passé il y a trois jours. »

Marion a raison : le bonheur passe par les petites choses du moment présent. Nous l’avons tous expérimenté. Malheureusement, nous laissons trop souvent hier ou demain polluer aujourd’hui. Marion a raison : le bonheur passe par les petites choses accomplies comme si elles étaient Le Moment de notre vie.

J’ai voulu vous faire partager ce moment de joie et de sérénité. Pour l’espoir, parce que c’est un exemple vécu qui montre à la fois que ceux qui ne sont pas comme nous, non seulement ont une vie, mais en plus apportent des richesses et du bonheur à leur entourage. Cette jeune fille a une vie, ce n’est pas la mienne, ni la vôtre. C’est la sienne et elle en est heureuse. Elle apporte aussi de la joie à son entourage.

J’ai déjà écrit contre l’euthanasie et contre l’avortement, et même l’avortement qui se donne bonne conscience et qu’on appelle l’IVG thérapeutique, celui qu’on décide au prétexte que l’enfant qu’on tue ne serait que malheureux si on le laissait vivre.

Je vous ai aussi raconté la vie et la mort d’une grand-mère.

Ces moments sont importants. Si seulement nous savions les voir, les apprécier et les garder en mémoire.

Mon amie fait partie comme moi, des survivants des temps paléolithiques des chrétiens pratiquants. Pour ceux de mes lecteurs qui sont comme nous,  vous devez connaître la suite de son récit :

« À la regarder, je pense au Je vous salue Marie, et que nous demandons l’aide de Marie pour maintenant et pour l’heure de notre mort, mais ni pour hier, ni pour demain.

Et je perçois que pendant l’heure de l’adoration eucharistique, je dois poursuivre la même quête : concentrer ce que je viens de vivre et qui n’est plus, ce que je vais vivre et qui n’est pas encore, dans ce présent contemplatif.

« Merci, Marion, lui dis-je, de m’aider à entrer dans le présent de Jésus ! »

Marion me regarde, sourit et fait son signe de croix.

Mais là, je ne suis pas surprise : le nom de Jésus, elle le connaît. »

Mon amie a monté une heure d’adoration eucharistique hebdomadaire à destination des grands parents qui veulent prier pour leurs petits enfants. Je suis grand-mère et je vais me joindre à ces autres grands-parents qui prient pour tous les petits enfants.

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. Isabelle permalink
    15 septembre 2012 16:08

    Bravo ! Texte excellent comme toujours !! Et profond…..
    Continuez, merci !!
    Isabelle

Trackbacks

  1. La jeune fille et le fromage | Vatican II : Les 50 ans | Scoop.it
  2. La jeune fille et le fromage | Sujets Religieux | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :