Skip to content

Le mariage, des mariages

14 août 2012

Je vous ai déjà parlé de Balzac et de sa Physiologie du mariage. C’était à vrai dire un monument de snobisme et de machisme puisque cet homme seulement fichu de n’aimer que des femmes mariées à d’autres, dressait le compte des femmes qui pouvaient l’intéresser !

Je suis certaine que Balzac qui a créé dans sa Comédie humaine un personnage d’homosexuel aurait participé vigoureusement, peut-être même soutenu l’idée d’un mariage homosexuel. Mais du temps de Balzac, la médecine ne jouait pas avec la vie et la mort !

Parmi les opposants au mariage homosexuel, il y a les religieux. Mais pas tous les religieux : chez les musulmans c’est ici, chez les bouddhistes là, pour les juifs ou et chez des chrétiens ce serait ici (en anglais) ou le même ici (en français). Il est évident que ces exemples sont des exceptions dans ces religions mais ils montrent par les explications fournies par les autorités qui les ont célébrés que les raisons pour s’y opposer ne sont pas si simples que d’aucuns voudraient le faire croire.

Pour ce qui me concerne, je ne vois pas de bonnes raisons pour maintenir la limitation du mariage à deux personnes de sexe différent. C’est une décision qui regarde ceux qui la prennent.

Je le regrette mais je dois constater que la France n’est plus un pays catholique. Même si je les reconnais pour vraies, je ne vois pas de raison pour imposer les règles de l’Eglise catholique à ceux qui ne le sont pas. J’attends d’ailleurs que les musulmans ne m’imposent pas la charia, ses burqas, sa polygamie, son absence de charcuterie, son ramadan, etc. Des juifs, j’attends qu’ils ne m’imposent pas la chacherout (j’aime vraiment trop les andouillettes !), le guet, les cheveux cachés des femmes mariées, etc.

Même du temps que la France était majoritairement catholique, le mariage était une institution à géométrie variable dont les conditions et les effets étaient liés à la politique du moment : âge de mariage, consentement, divorce, conditions de mariage, de remariage, successions, fiscalité, etc. Même les termes des contrats de mariage (qui ne gèrent, dois-je le rappeler, que les relations des époux au regard de leurs biens) ont varié. Donc, le passé ou les habitudes, même quand on les appelle tradition, ne peuvent pas être un argument pertinent pour s’opposer au mariage homosexuel.

Que je sois bien claire : le mariage pour tous ce n’est pas non plus un argument au moins pour aujourd’hui mais ça viendra peut-être ! C’est juste un slogan malhonnête. Les homosexuels ne demandent que le droit de se marier entre eux. A ma connaissance ils ne demandent pas qu’un père puisse épouser sa fille ou une sœur son frère. A ma connaissance, ils ne demandent pas non plus de pouvoir être mariés à plusieurs en même temps. Ce qu’ils veulent, c’est le mariage tel qu’il existe actuellement : deux et seulement deux personnes, et puis aussi la possibilité de divorcer. Et aussi celle d’hériter de leur conjoint  sans payer (pour l’instant) de droits de succession.

Pour tout cela, je ne vois pas de raison sérieuse de s’y opposer.

En revanche, dans la mesure où il n’y a aucun lien physiologique entre mariage et présence d’enfants (il y a des mariages sans enfants et des enfants sans mariage), je ne vois pas de raison valable pour laquelle le mariage justifierait les tricheries juridiques et médicales pour donner des enfants à qui ne PEUT en avoir ! Il existe des mariages hétérosexuels sans enfants. Aucune union homosexuelle ne PEUT donner un enfant issus des deux parents. Accepter même l’idée qu’une union homosexuelle puisse entraîner la présence d’enfants est un mensonge et personne ne réussit à fonder un bonheur durable sur un mensonge !

Pourtant la promesse 31 du candidat Hollande prévoit l’adoption « sans discrimination » et dans son discours de politique générale prononcé le 3 juillet, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé que mariage homosexuel et adoption seraient mis en œuvre début 2013.

Il y a très peu d’enfants adoptables en France et à l’étranger encore moins. De plus nombre des pays qui laissent adopter leurs nationaux ne veulent pas que leurs enfants le soient par des homosexuels, qu’importe alors pour ces pays que les homosexuels en question soient ou non mariés dans leur propre pays.

Pour les homosexuels, le vrai problème est que, la nature étant ce qu’elle est, il N’EST PAS POSSIBLE pour eux d’avoir un enfant ensemble. Ils auront beau se marier, en l’état actuel de la science, ils ne pourront pas avoir d’enfant ensemble. Ils pourront certes décider que leur volonté doit prévaloir, à n’importe quel prix et élever un enfant qui ne sera pas le leur : adoption dans de très rares cas et donc plus probablement mère porteuse ou don de gamètes.En corollaire du droit d’adopter, ils pourront exiger des médecins, des hôpitaux les manipulations et détournements qui permettront de FAIRE un enfant.

Ils pourront donc décider parce que cela les arrange qu’ils auront assez d’amour pour que leurs enfants soient heureux alors même qu’ils sauront qu’ils ont été « fabriqués » POUR être séparés de leur mère. Sur ses points 5, 6 et 7, je partage totalement le point de vue de Nystagmus.

Et pour être parfaitement claire, je ne suis favorable à aucune tricherie ou acrobatie médicale destinée à « fabriquer » un enfant, que ce soit au profit de couples homosexuels ou de couples hétérosexuels.

Monseigneur Vingt-Trois a raison de vouloir faire prier les catholiques de France pour que

les enfants et les jeunes … cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère.

Un enfant, c’est-à-dire un être humain, ne doit pas être, en aucun cas, le résultat de la volonté acharnée d’adultes d’ AVOIR un enfant. Ce qui compte, ce n’est pas les adultes qui veulent un enfant, ce qui compte c’est l’enfant qui va devenir adulte et qui va devoir vivre toute sa vie avec le poids d’avoir été voulu à n’importe quel prix.

Ce qui compte c’est l’être humain qui va être fabriqué pour prétendument  le bonheur d’autres êtres humains. C’est aussi atroce qu’un bébé médicament !

Ce qui compte c’est l’enfant qui va être fabriqué pour les adultes. Si les adultes qui ne peuvent pas avoir d’enfants naturellement ont tant d’amour à donner, alors qu’ils le donnent là où l’amour manque : il y a tant de solitudes aujourd’hui que donner l’amour en plus vers ceux qui en manquent ne peut nuire ni à ceux qui reçoivent cet amour, ni à ceux qui le donneront.

PS : Pour ceux qui cherchent un aperçu de l’institution du mariage dans l’histoire, c’est ici

EDIT du 25 août : le désir d’enfant, c’est le désir d’enfant. Et qu’importent les enfants, faut quand même pas que ça dérange. Ici, une horrible histoire vraie, la suite ici racontée en deux épisodes par quelqu’un favorable au mariage homosexuel et à la manipulation de fabrication d’enfants ….

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. 15 août 2012 08:03

    Cet article a été une lecture très intéressante, l’information a été présentée d’une manière claire et concise. Merci!

  2. Dadou permalink
    21 août 2012 12:45

    Hum… Alors tout d’abord je voulais dire que votre article m’a beaucoup amusé, le galimatias de clichés sur les musulmans est aussi faux que révélateur (la burqa étant un usage extrémiste salafiste ayant cours essentiellement dans les pays du Golfe, le Pakistan et l’Afghanistan, et absolument pas une règle coranique). Quant au délire sur la polygamie…

    Sinon que dire d’autre ? Que vous semblez oublier un peu vite que les femmes PEUVENT avoir des enfants naturellement. Quel est votre argumentaire, dès lors ? Interdire à une femme de se faire engrosser parce qu’elle est en couple avec une femme et, de fait, ne peut fournir un père à son enfant ? D’ailleurs, le besoin de père ET de mère que vous citez est des plus embarrassants… quand on sait que 17,7% de l’ensemble des enfants de moins de 25 ans vivent dans des familles monoparentales.

  3. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    21 août 2012 13:09

    Bonjour,

    Relisez-moi bien !
    Je sais qu’une femme peut se faire engrosser et oublier l’engrosseur. J’ai toujours écrit « ensemble ». Je sais qu’un homme homosexuel peut avoir un enfant avec une femme, puis divorcer.

    Je n’ai pas non plus parlé de « besoin » d’un père et d’une mère. Je sais parfaitement que des enfants qui ne vivent pas à temps complet avec père ET mère peuvent devenir des adultes équilibrés.

    Ce billet est contre les acrobaties médicales mais ni contre le mariage homosexuel ni l’adoption homoparentale.

    PS : sur les burqas, lisez les billets de ce blog sur la burqa et vous verrez que je sais aussi que ce n’est pas intrinsèquement musulman…. Sur la polygamie, ce n’est pas moi qui délire …

  4. 1 décembre 2012 14:34

    Bonjour !

    Une fois n’est pas coutume, je suis assez d’accord avec votre article… Allons-y gaiement, pour une catholique, vous m’en bouchez même un coin ! :p

    En revanche, en ce qui concerne la fin de l’article et le devenir de l’enfant dans un couple homosexuel, je n’ai pas pu m’empêcher de tiquer devant ceci : « Ce qui compte c’est l’être humain qui va être fabriqué pour prétendument le bonheur d’autres êtres humains ».
    Je comprends à peu près le propos, je crois, mais n’est-ce-pas ce qui se passe dans tous les couples qui peuvent concevoir naturellement ? (A moins de s’en remettre uniquement à la volonté de Dieu, ce que je ne juge pas, mais ça m’étonnerait que vous soyez partisane de cet option !).

    Peu importe les raisons qu’on se donne, payer nos retraites, s’occuper de nous quand nous serons vieux, ne pas briser la chaîne, il me semble que la seule raison qui existe de mettre un enfant au monde, c’est parce que cela nous rend heureux. Et à mon avis, c’est même la seule valable. Bien sûr, cet adulte en devenir fera parfois des choix qui ne nous plairont pas, mais le regarder devenir lui/elle-même, ce n’est pas ça, être parent ?

  5. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    1 décembre 2012 16:22

    @Le Petit Poisson rouge

    Comme quoi, des catholiques peuvent être surprenants 😉

    Et pour la fin de l’article, j’ai veillé à ne rien écrire qui puisse faire penser que je ne visais que les couples homosexuels.

    Je trouve inacceptables toutes les acrobaties médicales pour « avoir » un enfant, qu’elles soient accomplies au profit de couples hétéros ou homos. C’est trop facile de justifier en disant : on l’aime donc il ne souffrira pas.

    Les enfants ont des droits, mais les adultes n’ont pas de droit A l’enfant. Hétéros, mariés, célibataires, homos, etc ….

  6. elvientoh permalink
    3 avril 2013 14:04

    Désolé de réagir si longtemps après la parution du post 🙂
    J’ai du mal à suivre ton raisonnement.
    Evidemment que si le mariage n’est que l’officialisation de l’union de 2 personnes qui s’aiment, tout le monde peut se marier (tout le monde, j’insiste :)).
    Or ce n’est pas que ça le mariage. Le mariage est aussi un « outil » pour l’état afin de favoriser la procréation, le renouvellement de la population et le suivi de la filiation.
    Il est clairement écrit dans le code civil qu’une des fonctions importante du mariage concerne l’éducation des enfants.
    Tu ne peux pas séparer d’un coup de baguette magique mariage et filiation.
    Comme tu le dis, l’adoption sera quasiment impossible pour les couples homosexuels : il est déjà très difficile pour les couples hétérosexuels et de nombreux pays refusent de laisser à l’adoption des enfants aux homosexuels ou aux célibataire. Hormis quelques riches couples ou qui ont le bras long, personne ne pourra adopter.
    Reste donc la PMA qui sera très certainement autorisée puisque simple à mettre en oeuvre et déjà existante pour les hétéros.
    Par souci d’égalité elle sera logiquement autoriser. Le contraire serait scandaleux.
    Et puis c’est pas très choquant, si on prive l’enfant de son vrai père, au moins il est le fils ou la fille de sa vraie mère.
    Mais reste une énorme inégalité, les couples homos masculins n’ayant pas réussi à adopter eux n’ont pas cette possibilité de PMA. Enorme injustice et ils réclameront donc la GPA.
    Si Hollande a affirmé que sous son quinquennat elle ne serait pas autorisée, qui dit que ce ne sera pas le cas ensuite ? qui dit que l’Europe, par souci d’égalité, ne l’imposerait pas à la France ?
    Et ainsi autoriserait la possibilité pour de pauvres femmes de louer leur vendre pendant 9 mois, 9 mois où elles portent 24h sur 24 un enfant dans leur ventre, avant de l’abandonner et de le vendre à un couple aisé stérile.
    Je n’aurais jamais de grossesse, mais je vois mal comment on pourrait supporter 9 mois de grossesse qui ne sont pas toujours faciles à vivre, juste par altruisme.
    Ensuite, la procréation n’étant pas la motivation du mariage, qui pourrait empêcher une frère et une soeur, majeurs et consentants, deux personnes qui s’aiment, de se marier ? De quel droit ? La consanguinité ? plus un problème, ils pourront adopter ou avoir recours à la PMA ou même GPA.
    Et pourquoi se limiter à 2, puisque le couple n’existe que par sa possibilité de procréation.
    Pourquoi une femme qui aime 2 hommes qui l’aiment en retour ne pourraient pas vivre ensembles ? ou l’inverse ? qui serions nous pour empêcher des personnes qui s’aiment d’officialiser leur amour ?
    Après tout ces situations existent déjà en France, pourquoi ne pas les officialiser.

    Le compromis aurait été d’améliorer le Pacs et de créer une vraie union civile, en mairie, qui faciliterait la résolution des problèmes soulevés par les homosexuels mais aussi les familles monoparentales ou recomposées hétérosexuelles, en terme d’adoption d’un enfant préexistant au couple, en terme d’héritage ou d’autorité parentale.
    Cela aurait satisfait la très grande majorité des français, sans avoir à diviser la France alors que nous sommes dans une situation économique, sociale, morale et politique délicate, à l’heure où nous devons être plus unis que jamais.
    La filiation des couples homosexuels, la PMA et la GPA auraient pu être traité ultérieurement, sans être liés à l’union civile.

  7. Joel permalink
    26 août 2014 07:57

    Tous les couples qui s’aiment doivent pouvoir avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que tous.

    Il est claire que le mariage homosexuel est une bonne chose. Il est bon au niveau économique (plus de maraiage = plus de frique), au niveau social (reconnaissance des couples homos dans tous les domaines)… Et justement il permet aussi une filiation pour tous ces couples qui vivent ensemble et construisent ensemble, ce qui en devient logique. Les personnes pronant l’amélioration du pacs font de l’hétérosexisme, offrire à des couples une pâle copie de mariage, dans le but de signifier qu’ils sont différents … une peu discriminant, non?!

    La France étant un pays laïque, la mariage est une institution d’état, la religion n’a rien à faire dans ce débat.

    Concernant les « dites » dérives sur le mariage, je suis « trop » ouvert d’esprit pour avoir ce débat. Et surtout je suis dans le non-jugement. Aprés, on parle de conconnaissance des couples gays, ce qui est légitime et normal. Je ne vois pas pourquoi mêler ce débat à l’inceste ou à la polygamie (légale dans bien plus de pays d’ailleurs), il n’y a aucun rapport. A l’égal des hétéro; le couples homos consiste à DEUX personnes de famille DIFFERENTE qui s’aiment.

    Le dernier point et pas des moindres : les enfants ! Offrire un foyer à un enfant qui n’en a pas, offrire une sécurité affective à un enfant en manque de reconnaissance: légitime. Donc oui à l’adoption.
    Créer un enfant par des moyens médicales ou tromperies, pourquoi pas ? chacun est libre de disposer de son corps comme il l’entend. je suis pour la GPA uniquement en don de soi (sans échange d’argent, comme un don d’organe). Donc oui à la PMA et à la GPA.
    Et pour information, j’ai dans mon entourage des lesbiennes qui ont une fille, et vraiement ça se passe trés bien, « on voit pas la différence ».

    Pour clôre ce débat, les chrétiens croient en l’immaculé conception, qu’est ce que celà veut dire ? supercheries ? tromperies ? artifice médicale ? Au fond Jesus n’a pas de père biologique, à en croire les écrits, en a t’il souffert ? il a même plutôt bien réussi.

    Dans tout les cas, difficile d’avoir du recule lorsque l’on est pas directement concerné.

  8. 26 août 2014 23:12

    « Tous les couples qui s’aiment doivent pouvoir avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que tous. »

    Les droits sont tous les mêmes pour les hommes ou les femmes. Le couple en soit n’a pas de droits autres que ceux des individus qui le composent.

    « Il est claire que le mariage homosexuel est une bonne chose. Il est bon au niveau économique (plus de maraiage = plus de frique), au niveau social (reconnaissance des couples homos dans tous les domaines)… Et justement il permet aussi une filiation pour tous ces couples qui vivent ensemble et construisent ensemble, ce qui en devient logique. Les personnes pronant l’amélioration du pacs font de l’hétérosexisme, offrire à des couples une pâle copie de mariage, dans le but de signifier qu’ils sont différents … une peu discriminant, non?! »

    Tous les français, qu’ils soient hommes ou femmes, et quelle que soit leur sexualité, ont toujours eu le droit de se marier, sans aucune discrimination. Tout comme n’importe quel français a le droit de se pacser, quelle que soit son orientation sexuelle. Je ne vois pas en quoi améliorer le Pacs a un rapport avec les hétérosexuels ou les homosexuels.

    « La France étant un pays laïque, la mariage est une institution d’état, la religion n’a rien à faire dans ce débat. »

    Personne ne parle de religion ici mais de famille et de droits de l’enfants. Ce n’est pas une raison pour nier l’héritage catholique de la France qui est une réalité qu’il est impossible de nier.

    « Concernant les « dites » dérives sur le mariage, je suis « trop » ouvert d’esprit pour avoir ce débat. Et surtout je suis dans le non-jugement. Aprés, on parle de conconnaissance des couples gays, ce qui est légitime et normal. Je ne vois pas pourquoi mêler ce débat à l’inceste ou à la polygamie (légale dans bien plus de pays d’ailleurs), il n’y a aucun rapport. A l’égal des hétéro; le couples homos consiste à DEUX personnes de famille DIFFERENTE qui s’aiment. »

    Donc vous refusez à des personnes qui s’aiment de pouvoir se marier. Qui êtes vous pour juger de l’amour de personnes ? Qui êtes vous pour empêcher 3 personnes qui veulent vivre ensemble d’officialiser leur amour comme le font les autres ? Qui êtes vous pour empêcher 2 personnes qui s’aiment de se marier, quand bien même elles auraient des liens familiaux ? ET si c’était le cas pour quels motifs voudriez vous les empêcher de se marier ? Soyez tolérant un peu.

    « Le dernier point et pas des moindres : les enfants ! Offrire un foyer à un enfant qui n’en a pas, offrire une sécurité affective à un enfant en manque de reconnaissance: légitime. Donc oui à l’adoption.
    Créer un enfant par des moyens médicales ou tromperies, pourquoi pas ? chacun est libre de disposer de son corps comme il l’entend. je suis pour la GPA uniquement en don de soi (sans échange d’argent, comme un don d’organe). Donc oui à la PMA et à la GPA.
    Et pour information, j’ai dans mon entourage des lesbiennes qui ont une fille, et vraiement ça se passe trés bien, « on voit pas la différence ». »

    Tout à fait oui à l’adoption, pour tous, un enfant sera bien mieux dans une famille, même homoparentale, que dans un orphelinat.

    En revanche créer des enfants pour des caprices homosexuels, les arracher à leur mères, leur interdire de connaître leur vrai père et créer un commerce des enfants pour le bon plaisirs de certains, nous sommes tous d’accord pour dire que c’est inconcevable dans une société civilisée.

Trackbacks

  1. Revue de Presse : 15 août, 15 août, 15 août,… et le reste ! « Lemessin
  2. Les cathos décomplexés ? surtout des résistants ! | Pourquoi se compliquer la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :