Skip to content

Il ya deux manières de réagir avec une robe à fleurs

18 juillet 2012

Depuis hier donc on parle de la robe de Cécile Duflot sifflée, huée et chahutée à l’Assemblée parce qu’elle portait une robe à fleurs, un peu plus compliquée qu’un tube. Il y a deux mois, c’est son jean sur le perron de l’Elysée qui avait eu les honneurs de la presse.

La tenue vestimentaire de Cécile Duflot avait déjà été au cœur de toutes les attentions lors du premier conseil des ministres. L’ancienne secrétaire nationale d’EELV était en effet arrivée en jean à l’Elysée. Roselyne Bachelot, elle, avait « dû ranger [ses] tenues rose fuchsia et bleu électrique au placard » quand elle était ministre pour que les commentaires se recentrent sur ses compétences et non sur sa garde-robe.

J’ai extrait cette phrase d’un article de Elle.

D’abord, cette robe ne coûte pas cher ! En ce moment soldée à 59,90 €, donc au moins cette ministre ne dépense pas trop pour son look ! Si vous changez la couleur, en « truffe » (?) et en magnolia, elle est moche et elle fait vieux ! En rouge et en noir, classiquissime.

Ensuite, j’espère que Madame Duflot ne changera pas ses tenues pour s’habiller en beigeasse agrémenté beige, marinasse agrémenté marine, noirasse agrémenté noir.

Il ne faut pas. La sénatrice de l’Oise, Madame Rossignol a dénoncé vigoureusement le machisme crétin des députés. Elle a raison ! Et j’espère  que Madame Rossignol ne s’habille que comme elle en a envie et ne se déguise pas en femme ressemblant à un homme.

En revanche, il ne faut pas s’arrêter là. Que s’est-il passé en réalité : des députés mal élevés et se comportant comme des gamins pré pubères ont manifesté leur ??? (je suis sûre que même eux ne savaient pas ce qu’ils pensaient – s’ils pensaient même). ET des journalistes en ont parlé, et d’autres, et encore d’autres, et twitter, etc. Sans cette robe, il n’auraient rien dit sur ces questions au gouvernement !

Il ne faut pas oublier que la presse, et le monde et twitter  ne réagissent qu’aux nouveautés. Si les femmes publiques non artistes continuent à s’habiller comme des femmes et non pas en imitant les hommes, la presse finira par ne plus le relever ….

Alors bien sûr que Madame Rossignol a raison de dénoncer le machisme mais dans la mesure où cette dénonciation (même d’une des leurs) ne rendra pas nos députés intelligents courtois et ne fera pas changer les journalistes qui ont besoin de nouveauté ou de quelque chose de choquant pour exister, ce ne sera plus ni nouveau, ni surprenant et on n’en parlera plus.

C’est ce que je voulais dire dans mon précédent post : aujourd’hui en France, on peut faire ce qu’on veut, y compris porter une robe à fleurs bleues qui n’a pas coûté 60 euros. Ce que nous ne devons pas faire, c’est arrêter de porter une robe colorée parce que des hommes crétins sifflent.

Je vais encore me faire insulter par des féministes qui râlent plus qu’elles n’agissent mais

je sais que c’est en faisant ce que nous voulons que nous serons libres.

Ce n’est pas en attendant que les hommes nous laissent faire !

Et pardon de le dire, mais être sensible à ce point à l’opinion d’autrui est plus féminin que masculin. Et que celles qui veulent me dire que c’est de culture et pas de nature, luttent alors contre ce qui leur aurait été assené de force et continuent en se fichant de ce que pensent les hommes ! Manuel Valls se fiche des critiques sur son costume blanc et ses cravates pastels. Il continue de les porter et sauf moi 😉  on cesse d’en parler.

Edit du 19 juillet :

Je viens de lire ce merveilleux post des Cuisines de l’assemblée, il n’y a pas que les femmes qui font l’objet de tentatives de déstabilisation !

Hier, c’est Denis Baupin qui a été l’objet d’un lynchage en règle. Il présidait une séance houleuse, il a perdu pied et a abandonné.

Une femme Catherine Vautrin lui a succédé et tout est rentré en ordre ! (regardez tout et lisez tout)

 

 

Publicités
22 commentaires leave one →
  1. 18 juillet 2012 20:40

    en plus, j’avais lu je sais pas où que les députés ils rigolent toujours avec des blagues dans ce genre, et que c’est plus pour faire leur boulot avec un peu d’humour que pour critiquer. là, ils ont juste fait remarquer qu’elle avait une tenue spéciale, parce que ça fait un moment que les médias parlent de ses tenues. elle a du reste très bien réagi en relevant « Mesdames et messieurs, surtout messieurs, manifestement », ce qui prouve que d’une part elle n’est pas dénuée d’humour, et d’autre part qu’elle a l’habitude.
    quand on les écoute à l’assemblée, sur un sujet, ils font aussi de l’humour, parfois très pertinent, parfois grinçant. c’est quand même des types intelligents, avec une certaine complicité, c’est plutôt mieux que s’ils étaient au garde à vous. l’humour, sous toutes ses formes a sa place là comme ailleurs. mais c’est un milieu masculin, on dirait que c’est une découverte! moi, à table, dans ma famille, il y a que des blagues sur les blondes, les femmes, les hommes, et tout le monde en rigole ensemble, on se fait pas la gueule.
    les médias n’ont vraiment rien d’autre à faire?
    si le féminisme c’est d’imposer NOTRE humour aux mecs, on va vite se faire ch..
    et nous les femmes, on critique par derrière, c’est franchement pas mieux.

  2. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    18 juillet 2012 21:00

    @Do

    Bonsoir,

    Bonnes remarques.
    J’ai lu que Laurent Wauquiez avait dit que le chahut eut été identique pour un député qui serait arrivé avec une cravate fluo.
    Voilà, on s’amuse et les blagues, fussent-elles d’un goût douteux, n’empêchent pas les blondes de rester blondes …
    Cela ne mérite ni de faire la guerre, ni de hurler à l’agression, NI de changer de robe !

  3. 18 juillet 2012 21:00

    A do : qui ne me répond pas à mes autres commentaires : « l’humour » est une sorte de buse anti-bruit pour que l’on n’entende pas la détente du pistolet qui tue, ma chère. Il n’y a pas de quoi faire de ces fameux « humoristes » des héros.

    « si le féminisme c’est d’imposer NOTRE humour aux mecs » : oulalah j’en tremble d’avance ! vous en avez des peurs ! J’espère que vous n’en faites pas des cauchemars la nuit au moins (c’était de l’humour).

    Sinon il y a un billet à lire au sujet de cette affaire qui va un peu plus au fond des choses que celui-ci (pardon de le dire) http://hypathie.blogspot.de/2012/07/sexisme-lassemblee-bernard-debre-cumul.html

  4. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    18 juillet 2012 21:18

    @Euterpe
    Je n’ai pas blogué pour analyser, j’ai blogué pour proposer une solution ! Alors forcément mon analyse à moi est sans profondeur, je n’en ai pas fait !
    C’est clairement la différence entre nous : vous analysez (c’est bien et il faut le faire).
    Je propose d’avancer, que chacune d’entre nous avance, à petits pas.
    L’analyse qui dit que les sifflets ont pour objectif de nous (les femmes) déstabilliser et nous faire perdre confiance montre bien que nous serions aisément déstabilisables et que nous n’aurions confiance qu’entourées de respect, d’approbation, etc. Punaise, si ça n’est pas un comportement qui correspond à l’imagerie que vous dénoncez !
    C’est bon : si les mecs voient que leurs sifflets sont sans effets, ils finiront par arrêter de siffler!

    Personnellement je préfère agir plutôt que de demander aux autres de le faire. (mais c’est vrai que je suis inculte)

  5. 18 juillet 2012 22:13

    Tiens, j’ai revu la scène et avouons-le, rien dans un sens ou dans l’autre ne mérite d’analyse poussée, à part pour rebondir comme vous le faites bien.
    Mme Duflot sait pertinemment que sa tenue fera un petit effet, les lazzi ne sont que quelques réactions à cet effet visuel marquant, rien de machiste, et surtout rien de long, de surprenant ou de choquant dans une assemblée qui passe son temps à « chahuter ».

    Maintenant, certes, quel contraste face à ces costumes gris cravatés, et je ne cache pas ma joie de voir cette robe égayer l’assemblée (même si elle semble taillée plus dans les rideaux de ma tante à Alençon que par les ciseaux de Castelbajac)
    Dieu sait si les positions et les idées de Mme Duflot m’insupportent, mais si je ne voulais pas perpétuer ce machisme dont on saura m’accuser sitôt ces lignes lues, je dirais que je suis ravi de voir qu’elle apporte une touche de féminité dans sa tenue et dans un hémicycle ennuyé de super1000 gris, et qu’elle progresse fort bien, après des jeans qui n’étaient pas flatteurs en terme de coupe.

  6. 18 juillet 2012 23:29

    Pas machiste, pas sexiste, on peut dégoiser et faire exemple démultiplié par la télévision, et ce n’est pas grave – on voit que certains ont le sens de l’éducation – et bravo qu’elle ait eu un minimum de répondant mais qui vous dit qu’elle n’a pas été choquée une fois rentrée chez elle ?

    Humour sexiste et autres en privé est une chose mais les infliger à toute une société – Si, c’est grave de la part de messieurs élus notamment pour représenter toutes les citoyennes aussi…

    il ne faudra pas vous étonner si vos filles, soeurs, nièces se font harceler dans les rues, transports, etc. ce ne sont que blagues – voyons, les députés se les permettent bien dès qu’ils voient un vêtement féminin qui ne soit pas le tailleur strict de rigueur à la masculin !

    La Ministre doit rester neutre pour éviter le quolibet ? Mais ce n’est pas neutre un tailleur masculinisé !

  7. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    19 juillet 2012 06:54

    @bzavier

    Certes ce n’était pas une robe Castelbajac ! Mais pour une ministre socialiste en temps de crise, les 60 euros de sa robe me paraissent appropriés…

    @Christine

    J’espère pour Madame Duflot qu’elle a la peau plus résistante ! Depuis qu’elle fait de la politique, elle a certainement appris à s’endurcir. D’autant que EELV n’est pas un parti réputé pour son calme. Et j’espère qu’elle est plus préoccupée des problèmes qu’elle a à résoudre que par ce que pensent des hommes qui de toute façon seront opposés à tout ce qu’elle fait.
    Et, si, depuis le 19ème siècle puritain, le neutre est masculin.
    Et malheureusement, les femmes à responsabilité ont tendance à neutraliser leur apparence !
    Rappelez vous de MAM et de Christine Lagarde : qu’avaient-elles en commun ? leur longue écharpe colorée sur des tailleurs stricts dans toutes les nuances du noir et du blanc !

  8. 19 juillet 2012 09:23

    Apparemment, l’habit fait le moine par les temps qui courent…
    Et finalement on en revient toujours a la même question: doit-on imposer l’uniforme pour gommer les différences ou bien laisser s’exprimer les personnalités? La première solution sous-entend que les personnes n’arrivent pas à passer outre l’aspect physique et ont donc besoin de se reconnaitre au travers de tenues communes. La seconde implique la tolérance et aussi certainement une certaine habitude. On ne se choque de quelque chose que si elle est inhabituelle.
    On a donc le choix: admettre les tenues féminines dans l’hémicycle jusqu’à ce que ça soit devenu courant ou alors imposer un uniforme unisexe, afin que ces messieurs se concentrent sur autre chose que le look de ces dames…

  9. 19 juillet 2012 11:50

    A leblogalexa : le problème n’est pas là. Tant qu’il n’y aura pas de parité, le sexisme s’exprimera librement quels que soient les vêtements portés par les uns et les autres.
    Et moi je ne recommande pas aux femmes se fabriquer une carapace blindée pour supporter les agressions sexistes sous couvert d' »humour » !
    Que diraient ses messieurs si une femme politique se mettait à rigoler de leurs cravates et de leurs pantalons dans un amphithéâtre où on est censé de parler de l’avenir d’une France qui va très mal ? Aussitôt on dirait le plus de mal possible de cette femme.
    La presse s’en apparerait et étalerait l’affaire à ses détriments. On ne reprocherait pas aux hommes d’avoir mal réagi et de manquer d’humour. Il ne faut pas rêver !

  10. 19 juillet 2012 13:22

    @pourquoisecompliquerlavie – Nous savons toutes que nous sommes capables d’une grande résistance, et je ne soupçonnais nullement Madame la Ministre d’en avoir moins que les autres,
    L’on peut avoir le cuir épais d’une bufflesse, et rentrer chez soi bien cassée quand même. A qui d’entre nous n’est-ce pas arrivé ?

  11. 19 juillet 2012 13:24

    En jean ou robe new look printanière, ou habillée comme Valls qui s’habille effectivement très mal sans que cela soulève le moindre commentaire puisqu’il est un homme (sauf comme contre-exemple pour justifier les quolibets sur les tenues des femmes), la question n’est pas celle-là. Les femmes ne sont pas légitimes dans ces endroits : donc leur tenue n’est JAMAIS la bonne ! Et la critique se justifie à tous coups. Une excellente analyse féministe sur le lien suivant :
    http://blog.plafonddeverre.fr/post/Ni-robe%2C-ni-pantalon
    Tout est toujours bon pour rabaisser les femmes et leur rappeler que leur présence et leurs actes sont illégitimes ; à ce sujet aller voir aussi l’article des Nouvelles News sur la couverture de l’Express de cette semaine « Le poison de la jalousie » qui réduit deux femmes, dont Ségolène Royal, femme politique de notoriété, à une midinette dévorée par la jalousie vis à vis de la « maîtresse » de son ex. C’est évidemment un programme politique pour rabaisser les femmes et leur parole :
    http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/2026-le-poison-de-la-misogynie

  12. 19 juillet 2012 13:27

    L’égalité (comprenant celle des sexes) comme elle est dite en textes fondateurs n’a rien à voir avec la négation de la différence des sexes.
    Je ne vois qu’un rappel de leur chef –
    Les blagues sexistes n’ont pas à être tolérées dans un hémicycle exemplaire qui représente les citoyennes autant que les citoyens.
    De plus, je lisais que l’un s’excusait mais enfin un député en cravate fluo serait lui aussi hué ! Ah bon ? Et qui est-ce qui pourrait porter du fluo ? Cela ne suggérerait-il pas un peu plus que ce monsieur sexiste trouvant naturel de huer une ministre.
    Et, l’aurait-il trouvé normal sur sa fille ou sa femme, cette huée ; il lui aurait interdit de sortir en robe à l’assemblée, c’est cela, pour avoir la paix ? Je crois encore une fois rêver.

  13. 19 juillet 2012 14:04

    Vous me disiez en commentaire sur le billet précédent : « L’actualité m’a donné l’occasion de développer dans mon post d’aujourd’hui. ». En fait, vous ne rebondissez absolument pas sur mes remarques. Cela ne me dérange pas plus que ça, c’est votre blog et vous faites bien ce que vous voulez, mais il est assez inutile de commencez par « @ Metvica » si la suite de votre propos n’a aucun rapport avec ce que je dis.

     » Ce que nous ne devons pas faire, c’est arrêter de porter une robe colorée parce que des hommes crétins sifflent. » Tout à fait, mais l’idéal, ce serait surtout que les crétins ne sifflent pas. Et pas parce qu’ils ont compris que ça ne servait à rien pour leurs plans drague, mais parce qu’ils ont intégré qu’une femme n’est pas un bel animal dont on valide (ou pas) le tenue à coup de sifflets.

  14. Caroline permalink
    19 juillet 2012 17:00

    C’est lamentable!

  15. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    19 juillet 2012 19:09

    @Metvica

    1 – un monde idéal n’existe pas et n’existera jamais. Faut essayer de faire avec ce qu’on a et aucune/aucun d’entre nous ne rendra intelligents des crétines/crétins. Déjà, nous pouvons porter le robes que nous voulons et nous au moins en France, nous n’y risquons pas notre vie !
    2 – « c’est votre blog et vous faites bien ce que vous voulez, mais il est assez inutile de commencez par “@ Metvica” si la suite de votre propos n’a aucun rapport avec ce que je dis. » J’aimerais assez que vous ne me donniez pas de leçons : j’ai répondu ce que j’avais envie de répondre. Je suis navrée que cela ne vous plaise pas mais comme vous le reconnaissez, c’est mon blog et si je respecte votre liberté d’expression, je vous remercie de respecter la mienne !

  16. Metvica permalink
    19 juillet 2012 20:16

    Je ne vois pas en quoi regretter que vous ne répondiez pas aux quelques points que j’ai soulevé sur votre article précédent entrave votre liberté d’expression. J’aime dialoguer et comprendre sur quoi se basent les autres pour construire leurs avis/idées, j’aime aussi qu’on m’apporte des éléments qui peuvent me faire évoluer sur certains points, et je suis toujours assez « frustrée » quand on me répond complètement à côté. Mais, je le répète, même si je le regrette, c’est effectivement votre blog et vous répondez à qui et ce que vous voulez.

  17. 19 juillet 2012 21:14

    « un monde idéal n’existe pas et n’existera jamais » : si plus de gens souhaitait la justice au lieu de s’arranger avec l’injustice et de la minimiser en permanence, le monde sans être parfait pourrait au moins être un peu moins dur pour la majorité qui souffre. Et dans cette souffrance, le sexisme y est pour beaucoup.

  18. 19 juillet 2012 21:44

    Le sexisme y est pour tout ; c’est lui qui détermine le mauvais départ et le cercle vicieux de la culture de guerre des violences féminicides. Mais l’utopie est ce à quoi l’on doit tendre, on le doit à nos enfants. A quand l’article pénal qui tiendrait compagnie au 211 ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/estimations.html

  19. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    20 juillet 2012 05:34

    @Euterpe
    Bien sûr, vous avez raison.
    Et ma manière à moi consiste à ne pas me battre contre des moulins à vent : les publicitaires gagnent de l’argent en faisant des publicités destinées à la cible des produits à promouvoir. Ils constatent la cible.
    Ce n’est pas leur boulot de changer les cibles, c’est celui de TOUS les éducateurs, vous, moi, les parents, l’école, etc.

    @Gamita
    J’ai essayé votre lien mais la page n’existe apparemment pas ….

  20. 20 juillet 2012 06:52

    Si vous ne voulez pas vous battre « contre des moulins à vent » comme vous dites c’est votre choix personnel et personne ne va vous enrôlez de force n’ayez crainte. C’est vous ou, si vous n’êtes plus là, vos filles ou petites-filles qui récolteront les fruits de nos actions, comme vous avez récoltez les fruits du combat des suffragistes et autres défenseuses des droits des femmes qui sont passées avant vous et qui ont péniblement obtenu entre autres que vous n’ayez plus un statut de mineure dans notre société, ne dépendiez plus de la signature d’un homme pour exister socialement, et d’autres choses.
    Ici http://femininlemporte.blogspot.de/2012/07/les-garcons-ont-un-zizi-les-filles-ont.html
    Emelire se pose la question de savoir ce que font à la maison ces hommes de l’hémicycle qui sifflent les femmes comme des chiens. C’est une excellente question.

    Quant à la pub, elle doit respecter les lois. Et les lois sont antidiscriminatoires.
    Comme elle ne les respecte pas ces lois, il faut bien que quelqu’un agisse. C’est ce que font courageusement les « Chiennes de garde ».
    Il faut à votre avis laisser la pub transgresser les lois, faire tout et n’importe quoi sous prétexte qu’il n’y a pas de monde idéal ? Pourquoi édicte t-on des lois alors ?

Trackbacks

  1. Il ya deux manières de réagir avec une robe à fleurs | Coups de coeur | Scoop.it
  2. Des logements sociaux pour tous ? « Pourquoi se compliquer la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :