Skip to content

Les valeurs de la république socialiste

24 mai 2012

Il y a quelques semaines, les gens de gauche critiquaient n’importe quoi à droite sans tenir compte que leurs critiques pouvaient être mesquines, inopérantes, mal comprises.

D’ailleurs le candidat François HOLLANDE a fait toute sa campagne sur l’opposition à Nicolas SARKOZY, il a présenté peu de mesures mais fait beaucoup de promesses. Tout lui était bon comme arguments et que lui importait alors que ce soit crétin, contreproductif, intenable, etc. C’était sa politique de campagne et elle était bonne puisqu’il a été élu, modérément certes, mais élu tout de même.

Aujourd’hui donc, fort logiquement, ce sont les gens de droite qui critiquent tout à gauche, et là non plus pas nécessairement de manière efficace. Mais, parfois aussi à juste titre.

Parmi les promesses du candidat Hollande, il y avait celle de l’exemplarité de son entourage : pas de condamnation chez ses ministres.

Mais voilà, comme d’habitude, les bonnes intentions des socialistes sont rattrapées par la réalité :

1 – le premier ministre lui-même a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Il y a quinze ans. C’est donc une décision aujourd’hui réhabilitée. Mais bon, il a commis des faits de favoritisme dans l’attribution de marchés dans la ville dont il était maire. Il n’a pas interjeté appel de ce jugement de condamnation ce qui revient tout de même pour lui, à l’époque, à reconnaître que les faits qui lui étaient reprochés étaient bien de nature délictuelle.

Pour François Hollande, Monsieur Propre, plus propre que propre, c’est pas terrible. Et voilà l’avocat de Monsieur Ayrault qui tente d’expliquer que parler de cette affaire effacée du casier judiciaire de son client relèverait du Code pénal.

2 – Madame Taubira, ministre de la justice a elle aussi été condamnée. En réalité pas à une condamnation pénale, simplement devant le conseil des prud’hommes à la suite du licenciement irrégulier d’une de ses collaboratrices. Mais le Code du travail étant ce qu’il est et les Prud’hommes étant ce qu’ils sont, bien souvent il suffit d’être employeur pour être condamné, ne fût-ce qu’un peu. A priori ce n’était pas très grave. D’accord, pour une personnalité politique de gauche, ce n’est pas très beau de n’avoir pas été capable d’entretenir de bonne relations de travail avec son assistante mais il existe aussi des salariés qu’il n’est vraiment pas possible de garder.

3 – Oui, mais, il y a peu, c’est Monsieur Montebourg, ministre du redressement progressif productif qui est condamné pour injures envers les patrons de Sea France qu’il avait traité d’escrocs.

Monsieur Ayrault n’a pas démissionné, Madame Taubira non plus et Monsieur Montebourg n’entend pas démissionner.

Il y a donc là de quoi réjouir tous les anti socialistes. Et il est vrai que c’est encore une promesse de Monsieur Hollande qui n’est pas tenue. Et celle-ci est plus sérieuse.

Jean-Marc Ayrault s’est donc fendu d’un communiqué spécial :

« Toute condamnation qui disqualifierait un responsable politique pour des actes contraires aux valeurs de la République conduirait à l’exclure du gouvernement. Aucun membre du gouvernement n’est aujourd’hui dans ce cas de figure ».

pire que tout.

Il signifie que sont maintenant, pour notre gouvernement, des valeurs de la république  :

  • le favoritisme dans l’attribution des marchés publics,
  • les employeurs qui ne respectent pas le Code du travail,
  • les injures.

Je pense que le gouvernement va devoir d’urgence supprimer le Code des marchés publics (pour un gouvernement qui ne veut pas des partenariats publics privés, c’est malin), le Code du travail et les injures du Code pénal.

L’intérêt c’est que ce sont des mesures qui, si elles ne résolvent pas la crise, ne coûteront pas trop cher.

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. 24 mai 2012 21:13

    Hmmm… j’aime bien. Je ne suis pas franchement pro-Hollande, je suis même aux antipodes…

    Par contre, l’honnêteté intellectuelle m’oblige à commenter : il y a une différence entre dire que favoritisme, non respect du code du travail et injure ne sont pas contraires aux valeurs de la républiques et dire qu’il s’agit de valeurs en tant que telles…

    A bon entendeur 😉

  2. 17 juin 2012 18:09

    Toc, toc, toc, ouiiiiii, bonjour, c’est encore pour râler … 😀

    (Ce n’est pas de ma faute, j’aime la politique, et j’aime en parler au-dessus de la ceinture. Et de préférence pour débattre, donc avec des gens qui ne sot pas de mon bord. C’est pour cela que je suis bien chez vous !)

    1. Effectivement, le premier ministre a bien été condamné, mais pas en son nom propre. Je ne vous mets pas de lien, vous m’accuseriez de désinformation, vous trouverez ça aisément. Si demain, vous étiez condamnée parce que le volet d’une maison vous appartenant, mais dont vous auriez cédé l’usufruit, me tombait sur la tête, seriez-vous coupable ?

    2. J’ignorais cette information, je vais donc me renseigner …

    3. Arnaud Montebourg a été condamné pour l’emploi du mot « escroc(s) ». Franchement, entre nous, s’il avait été de votre bord, auriez-vous été si critique ?

    Je comprends votre propos, dans le fond (d’où ma réponse à votre 2.) En même temps, vous êtes trop futée pour faire semblant de ne pas avoir compris le terme condamnation dans le sens où il a été utilisé…

  3. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    17 juin 2012 18:34

    @Petit poisson rouge

    1 – Merci pour les compliments ❤

    2 – vous avez raison. Ce papier est exagéré : il a été écrit peu de temps après la nomination du gouvernement. Les noms des ministères me sont apparus ridicules (ce qui reste vrai) mais pour un gouvernement qui manifeste une volonté de choisir particulièrement les mots pour refléter ses projets, je trouve l'expression du Premier Ministre particulièrement maladroite.
    Ce n'est pas grave et ce n'est pas une véritable critique politique, vous avez raison.

    J'ai d'ailleurs râlé sur twitter contre les twittos de droite qui utilisent des arguments que je trouve crétins, la veste fermée ou pas de François Hollande, le choix de la photo, le jean de tel ministre ….

    Ceci étant, j'ai le choix entre supprimer cet article de particulière mauvaise foi ou le laisser et assumer ma mauvaise humeur d'un moment. Alors par honnêteté intellectuelle, je le laisse. Même si je m'attire des commentaires de donneurs de leçons – et je ne pense pas à vous en écrivant cela 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :