Skip to content

Ma retraite. Et la vôtre.

11 mai 2010

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) est une structure pluraliste et permanente, créé en 2000 et réunissant des parlementaires, des représentants des partenaires sociaux, des experts et des représentants de l’État. Il a pour mission essentielle d’assurer le suivi et « l’expertise concertée permanente » de notre système de retraite et de faire des propositions.

Il vient de publier ses projections  des effets comparés de l’augmentation de durée de cotisation et de recul de l’âge de départ à la retraite.

Le résultat n’est pas brillant :  alors qu’actuellement le déficit n’est « que » de 6 milliards d’euros, la CNAV sera en déficit de 62,8 milliards d’euros en 2050 si rien n’est changé.

Même si on reporte très vite l’âge légal du départ à la retraite à 65 ans, avec une retraite à taux plein à 70 ans seulement et même si on augmente la durée de cotisation à 43,5 ans, compte tenu de l’augmentation de la population et de l’augmentation de l’espérance de vie des retraités, le déficit sera quand même de 25 milliards d’euros en 2050. Une paille.

Donc le choix est le suivant :

  • on ne soigne plus les vieux -> ils meurent plus vite -> économies  pour les retraites, et cerise sur le gâteau, pour la sécu ;
  • on paie plusssss.

Restera à déterminer ON et PLUSSSS.

 ON : l’un des trucs peut donc être augmenter le nombre de payeurs, c’est-à-dire pas seulement faire payeer deux fois les mêmes (sur leurs salaires et sur la part de leurs salaires économisée pour leur retraite, ie taxer leurs autres revenus) mais les multiplier.

Puisqu’on est à l’horizon 2050, et si les jeunes d’aujourd’hui faisaient plus d’enfants ? Les enfants nés dans les années 2010 auront de 30 à 40 ans et s’ils étaient nettement plus nombreux le résultat des cotisations serait plus important et le déficit réduit d’autant !

A quand une véritable politique familiale ?

 

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. 11 mai 2010 23:08

    Pour que ces nouveaux enfants puissent apporter un surplus de cotisations, encore faut-il qu’ils cotisent, donc qu’ils aient un emploi.
    Ce qui n’est clairement pas gagné vu que toute l’industrie s’envole vers les pays low cost, et que nous ne pouvons pas vivre que de services…

  2. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    12 mai 2010 02:49

    @Laloose
    Bonjour. Contente de vous revoir.

    Nous parlons de dans 30 à 40 ans. Ni vous ni moi, ni d’ailleurs personne de sérieux ne peut en réalité prévoir ce qui s’y passera… Mais le probable, parce que l’homme est l’homme, est que les low coast seront de moins en moins low. Parce que l’homme, où que vous le preniez, est l’homme, veut toujours plus en échange de toujours moins. Que ces pays pour l’instant low vont améliorer le niveau de protection sociale de leurs travailleurs, parce que leurs travailleurs vont améliorer eux aussi leur niveau de vie, et que plus le temps passe, plus les différences vont se niveler.

    Je pense que les tâches de production industrielle vont être de plus en plus automatisées ce qui devrait amoindrir considérablement l’effet des différences de salaires.

    Je pense que l’une des vraies questions que nous ne voyons pas assez, est l’incapacité de la plupart des « experts » à laisser une part suffisante de pondération de leurs prévisions à ce qui ne ressemble pas au passé. Les prévisions que les économistes des années 70 faisaient de 2010 sont toutes foireuses ! Je pense que c’est aussi vrai des simulations de retraite que des simulations climatologiques, le facteur humain est systématiquement ignoré.

    Par facteur humain, j’entends la capacité de l’homme à toujours rechercher plus et mieux. L’avenir est toujours fait de ce que le passé ne pouvait prévoir. Le courant de pensée malthusien existe depuis avant Malthus, et depuis avant Malthus, il s’est toujours planté et que contrairement à ce que notre inconscient collectif nous fait toujours craindre,

    NON, aujourd’hui n’est pas le haut de la courbe du bien, mais le bas de la courbe de demain,
    NON, aujourd’hui n’est pas le summum de la connaissance humaine, mais le bas de la connaissance de demain.
    C’est vrai de toutes les sciences et de toutes les techniques et quel que soit notre niveau de science et de technique, nous n’atteindrons jamais un jour où nous pourrons prévoir (vraiment et pas lancer des simulations projectives à base de « toutes choses égales par ailleurs ») l’avenir.

    C’est vrai pour les retraites, c’est vrai pour le climat, c’est vrai pour tout.

    Alors, d’une manière ou d’une autre, soit que nous créerons d’autres industries, soit que nous pourrons ne vivre que de services, les hommes et les femmes qui vivent sur le sol de la France continueront d’y vivre et d’y vivre globalement mieux et d’y mourir plus tard.

    Mais nos échanges ont déjà montré que j’étais sur le fond, plus optimiste que vous….

  3. 12 mai 2010 09:24

    Je suis d’accord avec le constat, et je suis certainement en faveur de politiques familiales ambitieuses, mais les comparaisons internationales sur les politiques familiales ne sont pas encourageantes. Statistiquement parlant, il y a très peu d’éléments en faveur de l’idée qu’une politique familiale augmente la natalité. Si on compare les différents pays sur l’ensemble du 20ème siècle, il semble que la natalité est beaucoup plus liée à des facteurs sociologiques, économiques et culturels sur lesquels la politique n’a que peu de prise.

    Ca ne veut pas dire qu’il n’y a pas des « points d’amélioration », pour parler comme un consultant, mais il est illusoire de penser que la politique familiale est LA solution au problème des retraites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :