Skip to content

Le pape, combien de divisions ?

28 mars 2010

Finalement, je vais en parler. Pie XII n’a rien dit,  Benoit XVI non plus : même désinformation.

Depuis quelque temps, la presse, toutes origines géographiques et toutes couleurs politiques confondues se délecte  du prétendu édredon que Benoit XVI quand il n’était que cardinal aurait mis sur toutes les affaires de pédophilie des 2000 dernières années. J’exagère à peine, un commentateur a osé écrire cela !

Attaquer le pape à ce point, cela signifie certainement qu’il est dangereux. Dangereux pour qui ? Je ne sais pas tant tant de gens se fichent du pape et de ce qu’il peut dire et recommander. Et pourtant soit il est dangereux soit, possible aussi, comme il n’est nullement dangereux de l’attaquer (combien de divisions au Vatican ? combien de légions ?), alors allons-y, boulot facile.

Quoi qu’il en soit, les accusations contre lui sont fausses.  Je ne reprendrai pas ici toutes les réponses qui ont été faites à ces accusations sans fondement, vous les trouverez chez :

J’en parle pour parler de mon curé.

Je raffole de mon curé, je l’ai déjà dit. Comme il n’arrive pas à faire sortir ses paroissiens plus lâches que bien pensants, de leurs catacombres chauffées et bien décorées, il a mis sur la hampe devant notre église la flamme du pape !

J’aime mon Dieu (jamais assez), mon pape et mon curé.  Mon évèque (Mr Vingt Trois) aussi.

Publicités
12 commentaires leave one →
  1. 28 mars 2010 13:28

    Une chose m’étonne:
    pour leur défense, les catholiques (dont par exemple, Nystagmus, que vous citez) prétendent qu’il n’y a « pas plus de pédophilie chez eux que dans d’autres milieux ».
    Est-ce un argument glorieux?
    Est-ce que les religieux, notamment catholiques, n’ont pas pour but proclamé l’amour du prochain? Cela ne les place-t-il pas en position différente du pédophile lambda? N’y a t-il pas une exigeance encore plus forte à l’égard de leur comportement, qui devrait être IRREPROCHABLE?

    La pédophilie, pour moi et comme pour la plupart des gens, est presque pire que le crime. Plus que la suppression de l’être humain, elle vise à se destruction, à petit feu. Je ne comprends pas les minimisations, plutôt ridicules, utilisées pour justifier l’injustifiable.
    (Qu’une personne, ou que mille personnes aient couvert/ commis un tel acte, pour moi, c’est la même chose)
    Je suis désolée, mais je préfèrerais qu’il y ait ZERO pédophile dans l’eglise catholique, plutôt qu’un « nombre raisonnable ». Suis-je trop angélique?

    Un bon catholique devrait pouvoir se remettre en question, remettre en question les pratiques de son Eglise quand elles sont monstrueuses, et décider de les rejeter. La foi est une chose, accepter le système dans son entier en est une autre!

    J’ajoute que ce n’est pas être anti-catho de base que d’être choqué par la pédophilie.
    Je connais quelques catholiques qui n’apprécient pas trop ça, non plus.

  2. 28 mars 2010 13:32

    rectification: je ne voulais pas dire « crime » mais « meurtre », évidemment
    la pédophilie étant bien sur un crime, au même titre que le meurtre…

  3. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    28 mars 2010 13:45

    Non, bien sur que vous avez raison.

    La pédophilie est intolérable et elle l’est encore plus quand elle est commise par des personnes qui ont autorité, prestige ou quoique ce soit du même genre (père, oncle, ami de la famille, instit ou prof, ou prêtre, ou …) qui soit de nature à impressionner l’enfant pour qu’il accepte les actes ignobles que des pervers veulent lui imposer et/ou les taise.

    Elle est donc d’autant plus intolérable quand elle est commise par des prêtres. Vous avez raison, RAISON et RAISON et je suis 300 % d’accord avec vous.

    C’est d’ailleurs pourquoi je n’ai d’abord pas voulu écrire quoi que ce soit sur ce sujet, parce qu’en lecture rapide, mes lecteurs risquent de penser que d’une manière ou d’une autre je serais d’accord avec le silence qui a prévalu pendant des années. Ce n’est pas le cas.

    Ce qui m’énerve ces dernières semaines, c’est cet acharnement à faire porter à B16 les crimes ignobles de ces prêtres. Alors qu’il essaie à la fois de réprimer ces actes, d’en demander pardon (comme JP2 a demandé pardon aux juifs il y a quelques années) et de laisser éclater la vérité. Il a ce cran et parce qu’il l’a, d’aucuns lui tombent dessus à bras raccourcis.

    Ce contre quoi je veux m’insurger, c’est l’injustice qu’il y a à devoir remonter à 30, 40 ans pour trouver des trucs à reprocher à B16 EN PERSONNE. L’injustice qu’il y a à travestir la vérité pour montrer que le pape et l’église sont des ordures.

    Ceci étant, vous avez raison, les prêtres qui sont des « lampadaires » pour reprendre l’expression de l’évangile devraient être encore plus irréprochables que les autres.

    Mais mon billet avait pour vocation de manifester mon admiration à mon curé et en aucun cas de justifier la pédophilie. N’oubliez pas que je me suis emportée aussi contre tous les intello-artistes qui trouvaient choquante l’arrestation de Polanski !

    Et vous, comment allez-vous ? Ca va bien ?

  4. cilia permalink
    29 mars 2010 03:38

    J’apprécie de lire, en plus de ce billet, le commentaire d’unechambreàmoi (mais c’est un gimmick les pseudos à coucher dehors, ici ? 😉 ) et votre réponse Pourquoi…

    Je me doute que pour les catholiques, il est d’une totale évidence que ce mal perpétré par des ministres du culte sur des enfants est condamnable.
    Mais qu’il est toujours nécessaire et réconfortant de le lire, écrit en toutes lettres !

    Si j’ai bien compris, vous ne vouliez pas traiter du sujet. Je vais donc très logiquement apporter mon petit commentaire… 🙂
    Il se trouve, et quoique je n’ai pas vraiment droit au chapitre, que j’aime beaucoup Ben sixteen (je sais, elle est facile, mais j’adore la légèreté des surnoms), que j’ai une grande confiance en son intelligence.

    Et, de ce fait, qu’il paye pour les autres ne m’attriste pas. Cela peut paraître peu charitable, mais ça ne l’est pas.
    Il a, je pense, la matière grise nécessaire pour accepter cette conjoncture et en accepter le caractère ingrat.
    C’est pourquoi, Pourquoi…, je me permettrais de tiquer sur votre « combien de divisions au Vatican, combien de légions ».

    Que l’Eglise catholique soit attaquée, assaillie de mauvaise foi, que le respect (je pencherais plutôt pour la crainte d’ailleurs) dont bénéficient d’autres cultes lui soit si facilement retiré, je ne nie rien de tout cela.
    Cependant, je peux trouver dans votre argumentation une certaine logique martiale qui ne devrait, à mon sens, pas se trouver là.

    Bien sûr, je ne suis pas légitime à juger de ce que les catholiques pensent ou font.
    Mais il me semble, tout de même, que contrer cette attaque, morale, fondamentalement, essentiellement morale, par une sorte de complainte de la faiblesse actuelle des forces vives catholiques est déplacé.

    Ne vous méprenez pas, je ne vous reproche rien à vous, Pourquoi… .
    C’est juste que lorsqu’on a fait une connerie bien grosse et bien laide, soi-même ou les aînés de sa communauté, on ne reproche pas à ses accusateurs d’attaquer quand bien même on se trouve, à ce moment-là, dans une posture de relative faiblesse.
    Que la « punition » tienne compte de la situation actuelle, d’accord, cent fois, mille fois d’accord.
    Mais réclamer que l’accusation soit atténuée parce que le catholicisme est en perte de vitesse, là, non.

    S’il y avait, aujourd’hui de nombreuses et puissantes divisions vaticanes, peut-être que les accusations seraient plus timides voire inexistantes.
    Mais je n’imagine pas une seconde que vous, Pourquoi… ainsi que chaque catholique, considéreriez cela comme plus juste et plus fidèle au message chrétien que ces accusations légitimes soient tues ou craintivement atténuées.

    Pardon d’avoir été si longue.

  5. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    29 mars 2010 06:47

    Vous n’avez pas été longue (et d’abord, je préfère les longs commentaires – c’est plus intéressant pour moi ;))

    Ben sixteen,

    Mon Combien de divisions ? faisait référence à la phrase de Staline à propos du Vatican : le pape d’alors râlait contre les camps et Staline a répondu, combien de division ? donc je m’en fiche

    Mon combien de légions ? était un clin d’oeil au papier de Koztoujours, et si vous avez la curiosité de lire mes commentaires (paumés au milieu des 80 que sa notoriété génère à chaque post), vous verrez que j’ai recommandé la prière et non pas le bourre pif.

    Sur le fond, je trouve que chacun doit faire face à ses responsabilités et que reprocher aux enfants ce qu’on fait leurs parents est injuste, comme reprocher aux juifs d’aujourd’hui d’être des déicides au motif que certains rabbis ont voté la mort de Jésus est injuste, comme de déduire de la phrase contestée de Zemmour que tous les noirs et tous les arabes sont des délinquants, comme de vouloir reprocher aujourd’hui à tous les allemands d’être des nazis (ce qui a d’ailleurs aussi été essayé contre B16 !)

    Ben sixteen, je le crois autant que vous, a la force d’affronter cette attaque médiatique. D’ailleurs, c’est ce qu’il fait. Les actes sont odieux : il le proclame, il en demande pardon aux victimes. Alors, certes, c’est plus facile de s’attaquer au pape qu’à certains imams.

    Ce qui m’épate, c’est le besoin qu’on a en France à attaquer le catholicisme (ou le pape) alors que les cathos ne représentent plus que 5 % de la population. Qu’est ce qu’on doit être dangereux ?! 😉

  6. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    29 mars 2010 07:04

    @Cilia

    UneChambreàMoi a un autre pseu : Marine

    Moi pas : j’ai lancé ce blog comme un gag pendant des vacances parce que je ne savais plus à quoi occuper mes journées. Pourquoise compliquerlavie m’est venu spontanément, je suis une grande paresseuse et je préfère toujours choisir de faire simple plutôt que compliqué.

    Sur le moment, je n’avais absolument pas envisagé de devoir me choisir une sorte de prénom. Et j’ai commencé à commenter d’autres blogs et à avoir des lecteurs et je ne me suis toujours pas trouvé de « prénom ».

  7. 29 mars 2010 08:50

    J’aime bcp le commentaire de Cilia, qui résume bien ma pensée.
    Pourquoisecompliquerlavie, je comprends bien aussi votre opinion, et je ne doute pas que la plupart des membres de l’Eglise catholique soient, eux aussi, choqués par la pédophilie.

    En fait, ce que je n’aime pas, c’est la position de victime que prend l’Eglise catholique, dès qu’elle est attaquée, pourtant sur des faits très graves.
    Un peu comme un noir qui, sous prétexte qu’il serait poursuivi pour meurtre (qu’il aurait réellement commis) crierait au racisme à chaque attaque (pourtant légitime) contre lui.

    Même si l’Eglise est victime de la mauvaise foi des medias, qu’elle se fait, injustement, mille fois plus critiquer que les autres religions, elle ne doit pas se cacher derrière ce « harcèlement » psychologique pour minimiser ces faits qui la pourrissent de l’intérieur.

    Quant au lien entre célibat et pédophilie, il me parait moi aussi un peu facile d’affirmer qu’il existe.
    Mais reconnaissez que la fascination morbide et très dérangeante de l’Eglise pour tout ce qui touche à la sexualité (je sais de quoi je parle, j’ai fréquenté l’école privée catholique de 3 à 17 ans, et la famille de mon père est très catholique), et notamment tous les interdits qu’elle édicte en ce domaine, ne doivent pas être particulièrement favorables à l’épanouissement psychologique des curés. (sans parler des bonne-soeurs 😉
    -D’ailleurs, ne faudrait-il pas un peu plus de psychologie, dans l’Eglise?-

    La question du célibat (et de la frustration) ne me parait donc pas inintéressante à soulever, car elle permettrait de trouver des réponses à tout un tas d’autres questions y afférent.

  8. 10 avril 2010 15:46

    « un catholique devrait (…) remettre en cause les pratiques de son Eglise lorsqu’elles sont monstrueuses ». Cette phrase me laisse pantoise.

    Moi, catholique, ainsi que tous ceux qui le sont autour de moi, ne nous sentons pas solidaires de ces prêtres coupables de pédophilie. Car leur crime n’est pas dicté par les « pratiques de l’Eglise ». L’Eglise ne prêche pas la pédophilie et si certains prêtres s’en sont rendus coupables, ce n’est que de manière individuelle.

    Nombre d’éducateurs, d’instituteurs, de professeurs sont également pédophiles, et on n’accuse pourtant pas l’Education Nationale d’encourager ces pratiques.

    Relier systématiquement la pratique de la Foi à la pédophilie, comme cela l’a été ces derniers temps dans les médias, c’est faire un amalgame plus que pénible.

  9. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    11 avril 2010 13:36

    @La Femme des Steppes.

    Merci à vous d’être venue. Vous avez raison. L’Eglise ne prône pas la pédophilie. Elle prône la chasteté (et que ceux qui ignorent le sens de la chasteté chrétienne ne viennent pas répondre avec l’idée qu’ils se font eux de la chasteté).

    Serait-ce un effet de l’Appel à la Vérité, mais Le Monde vient de publier un article, pour une fois sans malhonnêteté (bien que concernant des catholiques) pour expliquer que l’Eglise a répondu au problème des prêtres pédophiles, il y a 30 ou 40 ans, comme la société répondait elle-même à la question de la pédophilie :

    Dans les années 40 et 50, la mise au jour de plusieurs scandales a provoqué un vent de panique qui a suscité la mise au pilori, à tort, d’un grand nombre de comportements, y compris l’homosexualité. A la fin des années 50, l’opinion a pris conscience de ses excès et proposé de nouvelles interprétations bien plus laxistes, qui sont restées en vigueur jusqu’au milieu des années 70.

    Cette attitude relativement « décontractée » a culminé à la fin des années 60, lorsque les criminologistes et psychiatres ont réclamé la dépénalisation d’un certain nombre d’actes, la réduction des peines et un assouplissement des traitements pour les agresseurs. Au même moment fleurissait aux Etats-Unis la pornographie mettant en scène des enfants, librement accessible dans les boutiques pour adultes entre 1972 et 1977.

    Ce relâchement tient en partie au déclassement de l’homosexualité comme maladie mentale en 1973. Si l’on sait aujourd’hui qu’il n’existe pas de lien entre l’homosexualité et la pédophilie, à l’époque cette relation était considérée comme évidente.

    C’est aussi pourquoi venir reprocher à l’Eglise son comportement à une époque où Le Monde lui-même trouvait moderne et de bon aloi les attouchements sur mineurs, est particulièrement honteux. Rappelons nous Cohn Bendit et son goût pour ces attouchements donnés et reçus qu’il justifie dans son livre Le Grand bazar comme l’éveil à la sexualité des enfants ! (cf. le paragraphe Polémique autour du Grand bazar)

    PS : j’ai signé l’ Appel à la Vérité, sous mon nom et non pas comme bloggueuse anonyme.

  10. Sonia Djénandji Assioun permalink
    16 mai 2010 01:43

    Tapez dans Google: Sam Miller et les catholiques

    Et lisez cet homme d’affaire juif de Cleveland qui se porte à la défense de l’église catholique.

    Pourquoi les journaux pratiquent-ils une vendetta contre l’une des plus grandes institutions dont nous disposions aujourd’hui aux Etats-Unis, à savoir l’Église catholique ?

    Savez-vous : l’Église catholique éduque 2,6 millions d’étudiants chaque jour pour un prix, à sa charge, de 10 milliards de dollars, épargnant de ce fait au contribuable américain un montant de 18 milliards de dollars. Les diplômés poursuivent des études supérieures à un taux de 92%.
    L’Église possède 230 « colleges » et universités comptant 700.000 inscrits.
    L’Église catholique a un réseau d’hôpitaux sans but lucratif de 637 hôpitaux qui assurent aujourd’hui les soins hospitaliers à 1 personne sur 5 –pas uniquement des Catholiques- aux Etats-Unis.
    Mais la presse est vindicative et essaye de dénigrer complètement l’Église catholique de ce pays de toutes les manières possibles. Elle impute la maladie de la pédophilie à l’Église catholique, ce qui est aussi irresponsable que d’imputer l’adultère à l’institution du mariage.
    Permettez-moi de vous donner quelques chiffres que les Catholiques devraient connaître et dont ils devraient se souvenir. Par exemple, 12% de 300 pasteurs protestants qui ont été interrogés reconnaissent avoir eu des relations sexuelles avec un(e) paroissien(ne) ; 38% admettent avoir eu d’autres contacts sexuels déplacés, selon une étude de l’Église méthodiste unie, 41,8% du clergé féminin déclare avoir subi des comportements sexuels non consentis ; 17% des femmes laïques ont fait l’objet de harcèlement sexuel.

    Pendant le même temps, 1,7% du clergé catholique a été reconnu coupable de pédophilie. 10% des pasteurs protestants ont été reconnus coupables de pédophilie. Ceci n’est donc pas un problème catholique.

    Une étude faite sur les prêtres américains a démontré que la plupart d’entre eux est heureuse dans la prêtrise et la trouve même meilleure que ce à quoi elle s’attendait, et, encore plus, qu’à choisir, ces prêtres choisiraient à nouveau d’être prêtres même confrontés à cette ignoble publicité que l’Église subit.

    L’Église catholique saigne de blessures qu’elle s’est infligées à elle-même. Les atroces souffrances que les Catholiques ressentent et dont ils souffrent ne sont pas nécessairement dues à une faute de l’Église. Ils ont été blessés par un petit nombre de prêtres manqués qui ont probablement aujourd’hui été expulsés.

    Avancez avec les épaules droites et la tête encore plus droite. Soyez fièrement membres de la plus grande organisation non gouvernementale des États-Unis. Ensuite, souvenez-vous de ce qu’a dit Jérémie : « reste sur la route et recherche et demande les voies anciennes, (cherche) où se trouve la bonne voie et emprunte-la, et tu y trouveras le repos pour ton âme ». Défends fièrement et révérencieusement ta foi, et apprends à connaître tout ce que ton Église fait pour les autres religions.

    SOIS FIER D’ETRE CATHOLIQUE.

  11. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    16 mai 2010 06:44

    @Sonia

    Bienvenue et merci.
    Vous avez raison, ce sont des éléments à rappeler.

  12. Janina Lars permalink
    23 mai 2012 21:25

    Me voilà franchement désespérée.Je viens de voir ce clip (notamment a la 2eme minute) : http://www.dailymotion.com/video/xpgwm9_nutelle-moi-une-derniere-fois-les-rois-de-la-suede_musik . Quel blasphème ! Mais pourquoi donc railler le Christ ainsi ? Qu’entreprendre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :