Skip to content

La burqa – 2 ou La lutte facile contre l’extrèmisme islamique ?

3 janvier 2010

Notre monde occidentalo-intello porte sur les autres un regard bizarre.  Il les sermonne, leur dicte une conduite, ne renacle pas devant sa propre intolérance pour les juger au nom de la tolérance. Notre monde n’est ni historien, ni géographe : il est donneur de leçons. Tenter de comprendre les hommes et leurs raisons, dans le temps et dans l’espace, le système de représentations et les circonstances qui sont les leurs, admettre l’autre n’est vraiment pas son fort.

Il ne faut pas se leurrer, notre monde occidentalo-intello veut bien des religions, à condition d’abord qu’elles soient nombreuses et ensuite qu’elle ne se voient pas trop :

  • nombreuses, car plus elles le seront, plus chacun pourra en déduire qu’elles s’annulent l’une l’autre ; toutes sur le même pied d’égalité, c’est-à-dire, aucune ne valant finalement rien,
  • pas trop visibles de sorte qu’on ne soit pas forcé d’y penser ou de se poser la question. Une kippa juive ou musulmane, oui ; une croix catholique, orthodoxe ou protestante, oui ; un voile de bonne soeur ou un voile musulman oui, une robe de moine, catho ou bouddhiste, oui ; la burqa et le niqab, non ?  

La réaction anti burqa/niqab est, je le crains, une réaction viscérale d’intolérance à une trop grande originalité, en cela, dérangeante.

L’Humanité rapporte que selon Brice Hortefeux, quelque 1 900 femmes portent le niqab sur l’ensemble du territoire, soit environ 3 cas pour 100 000 habitants. Toutes les régions sont concernées, mais 50 % des voilées sont en Île-de-France. 90 % des femmes qui le portent ont moins de quarante ans, un quart d’entre elles sont des converties, les deux tiers sont françaises. Cette pratique est d’inspiration salafiste. Il y aurait 12 000 salafistes en France.

De nombreuses raisons sont inventées par les partisans d’une loi qui interdirait burqa et niqab :

  • c’est dégradant pour les femmes
  • c’est attentatoire à la sécurité publique puisque n’importe qui peut se cacher sous ces voiles
  • c’est le fer de lance d’un extrémisme islamique que notre sol, terre de liberté, ne saurait accepter…

Aucune de ces raisons n’est vraiment pertinente.

Aujourd’hui, la burqa, le niqab et autres dissimulations complètes d’elles-mêmes, sont vécues par les femmes qui les portent sans contrainte comme une expression de la perfection de leur volonté de rejoindre leur dieu, ou de surenchère de différenciation familiale et/ou sociale :

  • Kenza, 3O ans porte le niqab depuis 10 ans. Elle accepte de retirer son voile pour se faire soigner à l’hôpital ou pour un contrôle d’identité
  • Delphine-Aïcha, née catholique dans la classe moyenne de la région parisienne, elle fait partie de celles qui cher­chaient un sens à la vie. C’est elle qui a évolué vers plus d’islam, par foi, du foulard au hidjab puis au niqab. Per­dant l’appui de ses pa­rents mais trouvant la solidarité de ses nouvelles sœurs,
  • Yamina, Oya et Najette qui disent qu’au fur et à mesure de leur apprentissage de l’islam, et sous l’influence de leurs amies, le niqab s’est imposé
  • Sanaa, jeune bretonne catholique de 28 ans, convertie à l’islam à l’université, en psychologie. C’est au lycée public qu’elle rencontré une jeune marocaine, dont elle a aimé l’hospitalité dont faisait preuve ses parents, le respect des valeurs familiales et la pudeur même autour de la table.

Les voiles completsQuoi qu’elles en pensent, la burqa, le hijab ou le niqab ne sont pas des règles religieuses. L’islam, comme les juifs, comme les protestants, n’est pas une religion unique : il y a autant d’islams que d’imams et c’est ainsi que certaines mosquées, partout dans le monde, s’autorisent à prôner  une totale protection de la pureté des femmes, par ces immenses robes, voiles et grillages. Il semble que cette coutume remonte à des temps antérieurs à l’apparition des religions monothéistes, et donc de l’islam également, déjà dans les montagnes afghanes. Là, l’islam s’est greffé dessus et la pratique islamique locale aurait justifié cette règle vestimentaire féminine par les arguments connus : la femme doit rester pure, les hommes sont des obsédés sexuels qui ne peuvent que baver devant une femme et une femme qui veut rester pure ne doit pas subir la sale bave masculine ni d’ailleurs en être la cause  la femme pieuse s’évite ainsi l’enfer. Je reviendrai un autre jour sur la spiritualité tordue que ce raisonnement suppose.

Mais ce n’est de toute façon pas forcément plus absurde que les femmes occidentales qui se transforment en aguicheuses : celles-là proclament tout de même que leur valeur en tant qu’individu se compte en nombre de mâles se retournant sur leur passage !

En Egypte, il y a actuellement une guerre du niqab :  le 4 octobre dernier, lors d´une visite dans une école de filles d’Al-Azhar, le cheikh Tantaoui a aperçu une jeune élève de 14 ans revêtue d’un niqab alors qu’elle était dans un environnement exclusivement féminin et lui a ordonné de le retirer, affirmant : « Le niqab n’est qu’une coutume et n´a aucun lien avec l’islam ». Le Conseil suprême d’Al-Azhar a ensuite émis un certain nombre de décrets et de directives en vertu desquelles les élèves comme les enseignantes ont reçu l´interdiction de le revêtir en classe ou dans les chambres universitaires de femmes. L’interdiction ne s’oppose pas au droit des femmes à revêtir le niqab chez elles, dans la rue ou au travail, mais au fait qu’elles exercent ce droit en l’absence de toute nécessité : le cheikh Tantaoui a rappelé qu’une femme porte le niqab pour qu’aucun homme ne voie son visage et qu’il est donc pervers de le porter en la présence exclusive de femmes.

En France, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, entendu par la commission parlementaire a d’abord rappelé que le voile n’était pas imposé par l’islam et il pense qu’il faut connaître les motivations des femmes qui portent le voile intégral, et éventuellement traiter le problème « au cas par cas »

On le voit, ces filles et ces femmes, ne sont ni plus ni moins libres, ni plus ni moins dingues que tous ceux et celles qui adoptent l’uniforme du groupe social auquel ils veulent appartenir : marques que veulent nos enfants pour se fondre dans leur groupe scolaire, visons des beaux quartiers, mini jupes et nombrils à l’air des pintades, tatouages et percings qui sont eux aussi des proclamations à destination d’autrui, pantalons baggies portés sous la pointe des fesses – certainement pas plus agréables à porter que les grands voiles,  talons de 12 cm pour se faire la jambe longue – ni confortables ni bons pour la santé … Vous trouverez certainement d’autres exemples.

L’argument sécuritaire ne vaut rien non plus : les prisons sont pleines de délinquants qui n’ont jamais porté de burqa ! 

Quant à l’extrémisme fondamentaliste dont nous ne voudrions pas : alors, il faut approuver le résultat du référendum suisse sur les minarets et la lutte doit se faire contre les imams qui prônent le fondamentalisme, contre les mosquées qui permettent au groupe de se souder, mais pas contre les femmes.

Sauf qu’interdire des vêtements à des femmes, c’est quand même plus facile.

Ou alors en toute logique on devrait également interdire la tenue rituelle des hommes fondamentalistes : la barbe, le turban et la robe et ce que j’en ignore encore.

 

 

 

Publicités
17 commentaires leave one →
  1. 16 janvier 2010 22:00

    Burqa ou niqab, pour moi, le débat ne se situe pas à un niveau religieux.

    Toute l’espèce animale se méfie généralement de l’inconnu.

    La vue et le visage tiennent un rôle priomordial dans la communication verbale et non-verbale. Il sont à l’origine de facultés développées chez l’être humain (et autres animaux) qui consistent:

    – à pouvoir découvrir un être dans son environnement
    – à être capable d’en connaître ou reconnaître l’identité
    – à choisir l’attitude relationnelle à adopter avec cet être
    (éventuellement à s’en méfier ou s’en défendre en cas de danger)

    Notons au passage que ces facultés de communication, de reconnaissance et de réaction face au danger sont présentes aussi chez les nourrissons, quelque soit leur sexe, race et croyance.

    Je considère que le refus unilatéral de ces facultés de la part d’une minorité qui cache son visage, peut être interprétée comme une négation du genre humain dans ses droits naturels. (découvrir son environnement, le reconnaître, communiquer et assurer son intégrité)

    Je ne suis donc contre tout vêtement, accessoire vestimentaire, accoutrement (religieux ou pas) dont le but ou les effets est de dissimuler l’identité, la physionomie et l’expression du visage de l’être qui refuse arbitrairement vis à vis de moi:

    – les facultés de mon être dans un esprit de FRATERNITE.
    – une communication « à armes égales » dans un esprit d’EGALITE.
    – mon choix de l’attitude à adopter envers lui dans un esprit de LIBERTE.

    Bertrand
    accueil@la-convergence-ethique.org

  2. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    17 janvier 2010 08:00

    Cet argument du visage caché ne me parait pas être suffisant pour s’opposer à la liberté de porter ou ne pas porter de voile sur le visage.
    Vous écrivez :

    Je ne suis donc contre tout vêtement, accessoire vestimentaire, accoutrement (religieux ou pas) dont le but ou les effets est de dissimuler l’identité, la physionomie et l’expression du visage de l’être qui refuse arbitrairement vis à vis de moi:
    – les facultés de mon être dans un esprit de FRATERNITE.
    – une communication « à armes égales » dans un esprit d’EGALITE.
    – mon choix de l’attitude à adopter envers lui dans un esprit de LIBERTE.

    Vous avez, vous, la LIBERTE de ne pas fréquenter les gens qui dissimulent ainsi leur FRATERNITE et refusent, selon vous, l’EGALITE entre vous.

    Vous avez, vous la liberté de ne pas les voir / regarder et je vois pas au nom de quelle liberté il faudrait interdire à ces femmes de se dévoiler à l’égard de tous ceux à qui elles sont indifférentes : passants dans les rues, commerçants, intervenants divers qui ne les auraient pas réellement remarquées si elles n’avaient pas été voilées.

  3. SABRIYA permalink
    3 février 2010 07:46

    LA LIBERTE: c’est le fait d’être libre dans ses choix et ses actes tant qu’ils ne nuisent à personne…
    « Ne pas voir le visage d’une personne »: VOUS dérange pour communiquer: vous n’utilisez donc pas le téléphone ni internet? le son de la voie et l’intonnation suffit à communiquer à l’oral; les virgules, les points d’intérogations etc donne le ton d’une coversation.

    Quand au dire de l’imam de la grande mosquée de Paris(rapporter par vos dire , avec votre contexte et sous entente), pourquoi ne l’entendez vous pas plutot dans le sens ou l’islam ne force personne à faire ce qu’il ne veut pas faire donc n’impose rien aux musulmans mais lui indique ce qui est bon pour lui, à lui de choisir le chemin qu’il voudra avec les conséquences qui lui sont promise.
    A chaque texte son interprétation suivant un CONTEXTE DONNER. La religion islamique est baser sur le Coran et la Sunna et non sur les dires de tel et tel imam qui reste un être humain( qui peut faire des erreurs de jugement et d’interprétation). Pour parler de religion il faut être instruit sur cette religion… la source écouter y ai pour beaucoup des égarements.

    Vous écouteriez une personne qui vous dit de passer par un chemin mais elle en prend un autre par crainte de s’y perdre? NON.
    Pourquoi comme je le vois aux informations des femmes qui ne font ni prière, qui ne s’habille pratiquement pas et ne suivent pas les fondement de la religion sont interroger à ce sujet. Elles disent avoir lu le Coran et que le foulard n’y ai pas inscrit,ni de ce couvrir, mais l’on telle lu? (vous l’avez vous lu, pour vérifier ce qu’elles disaient?)… Que connaissent c’est personnes de la religion musulmane qui disent que l’islam ne dit pas de ce couvrir ( la plupart ce que leurs parents leurs à appris, petit rappel: leurs parents savent ils lirent et esce que leurs parents se base sur le Coran et la Sunna)
    Pourquoi la majorité des personnes s’étant instuit sur l’islam s’y ai convertit et la pratique, si elle nuit à la femme? Les être humains ne sont pas masochiste de nature( ça c’est scientifique).

    Alors pourquoi écouter une femme qui se dit connaître une religion mais ne l’applique pas, qui dit faire partie d’une religion mais ne l’applique pas? Pourquoi choisir cette personne pour représenter cette religion:
    –UNIQUEMENT DANS LE BUT D’EN DONNER UNE IMAGE FAUSSE TOUS SIMPLEMENT.

    La base d’une société c’est la famille, une famille détruite c’est une société qui se dégrade… une famille religieuse préserve sa famille, ses voisins, sont entourage, mais n’en reste pas moins des êtres humains. Personne n’est parfait et à l’abrit d’erreurs.

    Nous portons des jugements sur les personnes qui nous dérangent, n’esce pas la définition de l’intolérence des choix de chaqu’un. Commençons par nous informer correctement et à étudier avant de donner son avis personnel ou critiquer.

    VOUS ECOUTERIEZ DES PROFESSEURS QUI N ONT PAS ETUDIER? QUAND BIEN MEME ILS L AURAIENT FAIT, NE SONT T ILS PAS A L ABRIT D UNE ERREUR QUAND LA MAJORITER DES PERSONNES AYANT ETUDIER LE MEME SUJET DIT LE CONTRAIRE, NE VOUS POSERIEZ VOUS PAS DES QUESTIONS? l’Homme est douer de raison, servez vous en pour vos réflexion.

    Il y a là des réflexions à méditer pour les personnes douer d’intéligence.
    Commencer à ne pas croire ce que l’on vous dit sur parole sans en vérifier les sources: et c’est ici que commencera ce que vous pronnez et ce que nous souhaitons avoir: La liberté, l’égalité, et la fraternité; ces valeurs qui sont baser sur la vérité pas sur l’ignorance

  4. 1 mars 2010 16:53

    Tu sembles réduire les discours des opposants au niqab à une simple « réaction viscérale face à une très grande originalité, en cela dérangeante ». Si le port du voile intégral pouvait se résumer à une simple affaire de chiffons !
    Qu’il s’agisse d’opposants occidentaux ou musulmans à cette tentative d’escamotage des femmes, il est difficile de ne pas voir, dans l’obligation du port du niqab, la négation complète de la femme en tant qu’appartenant au genre humain.
    Laisse moi aller jusqu’au bout du discours de ces fondamentalistes qui savent très bien que le port de la burqa ou du niqab n’est pas coranique. Il faut voiler la femme car sa seule vue exciterait les mâles musulmans ? Cela signifie donc que le musulman ne peut regarder une femme sans éprouver des pulsions sexuelles irrépressibles et se rendre impur. Et la solution miracle serait d’effacer la cause de ses pulsions : la femme voilée entièrement ? J’observe donc que l’homme vu par ces fondamentalistes ne jouit pas d’une très grande considération (c’est un chien, un pervers naturel, incapable de contrôler ses vilaines pensées), mais que la femme y est encore moins bien considérée : ses appâs sont d’origine diaboliques, elle est l’instrument du mal, il faut donc les cacher.
    Ce qui me gêne dans ton billet, c’est sa connotation elle-même intégriste : tu énumères les tenues occidentales qui heurtent ta sensibilité et t’appuies sur leur inconfort ou leur atteinte à la santé pour les dénoncer impliciement comme moins bien que le voile intégral !
    Par cette comparaison du niqab avec de simples vêtements ou accessoires, tu évacues la nature et l’objectif réels du niqab, faisant ainsi le lit des fondamentalistes qui considèrent la femme comme une sous-catégorie, sans voix au chapitre, sans liberté, lui enfonçant dans le crâne qu’elle est juste bonne à être voilée, enfermée et utilisée dans la sphère privée pour les besoins exclusifs de l’homme et de sa notion toute personnelle de famille.
    Je suis croyante mais refuse de me commettre avec les catholiques hypocrites qui font du prosélytisme à coup d’intolérance masquée sous des dehors libéraux. Où donc sont passés le message du Christ et la charité envers tes soeurs qu’on veut asservir, dans tes propos ?
    J’ai croisé tout récemment une femme entièrement voilée, marchant avec précaution et lenteur aux côtés de son mari, dans une petite ville de Bourgogne. Je n’ai trouvé son vêtement ni seyant ni disgrâcieux. Je me suis seulement sentie bafouée au nom de tout le genre humain par l’homme qui l’accompagnait et à qui il ne manquait qu’une laisse pour compléter le tableau.
    Quant à celles qui prétendent de bonne foi vouloir porter le niqab, elles sont la preuve vivante des effets d’une bonne et rude manipulation à coup d’idéaux malsains et de recherche de la perfection.
    Qui veut faire l’ange fait la bête.

  5. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    1 mars 2010 17:53

    @Queen Mum

    Vous avez raison : certaines de ces femmes sont probablement sous l’effet d’une bonne manipulation. Mais je ne vois pas en quoi je les libérerais en leur imposant un autre vêtement que celui qui leur est déjà imposé.

    Et oui, l’image de l’homme renvoyée par l’islam et par toutes les religions qui imposent une tenue aux femmex est une image d’obsédé incapable de résister à un désir.

    Et non, je ne suis pas une catho intégriste.

    Et non, les tenues occidentales que j’ai citées ne heurtent pas ma sensibilité, un peu plus costaude que cela. J’ai seulement dit que tous les costumes renvoient leurs porteurs à l’image qu’il veulent donner d’eux-mêmes ou à l’image du groupe auquel ils veulent appartenir. J’ai essayé d’élargir le spectre de mes descriptions justement pour qu’il concerne tout le monde.

    Et de même que je n’approuve pas les femmes qui ne se sentent pures qu’invisibles, je n’approuve pas non plus les femmes qui ne se sentent belles qu’aguicheuses.

    Dans tous les cas, j’ai très envie qu’on me laisse m’habiller comme je le souhaite et pour cela, je suis disposée à laisser les autres s’habiller comme elles le souhaitent. Que j’aime ou pas est vraiment sans intérêt.

  6. 1 mars 2010 19:32

    Sauf que les vêtements occidentaux n’ont pas de visée liberticide. Au contraire du niqab. Le rapprochement est donc abusif.

    Quant à savoir ce que tu approuves ou pas dans les modes vestimentaires occidentales, il est évident que ce n’était a priori pas ton sujet et que tu es bien libre d’en penser ce que tu veux et de le dire, au bémol près que tu as laissé entendre que tu préférais les « grands voiles » du niqab à certaines tenues occidentales !

    Je n’aurais pas tiqué si tu avais choisi tes mots : vêtements plus « couvrants » ou « décents » au lieu des « grands voiles ».

    Quant à imposer aux femmes voilées une autre tenue, je ne vois pas bien où tu veux en venir.

    Le problème n’est pas là. Il s’agit juste de laisser à toutes le choix de s’habiller comme bon leur semble et non pas sous l’effet d’une manipulation sciemment orchestrée, laquelle n’a rien à voir avec la simple envie de se conformer à des codes vestimentaires en rapport avec son milieu social.

  7. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    1 mars 2010 20:33

    Curieusement, vous avez voulu voir dans mon papier un soutien à l’islam, sans voir mon « spiritualité tordue ».

    Clairement vous avez préféré lire une religiosité outrancière plustôt que du féminisme : je ne trouve pas mieux les femmes qui mesurent leur valeur au nombre de mâles qui se retournent sur leur passage que celles qui imaginent que leur pureté tient à leur corps caché.

    Dans les deux cas, je trouve que les unes et les autres attachent trop d’importance au corps et à l’apparence et pas assez au coeur et à la réalité.

    Mais dans les deux cas, je considère que c’est leur problème et que je trouve seulement que c’est plus facile de s’attaquer à des femmes qu’au coeur du problème. On n’apprend pas la liberté aux gens en les en privant. Pour ceux que l’islam tracasse, attaquer ses femmes (victimes) est vraiment facile. Et par goût, je n’aime pas qu’on s’attaque aux faibles.

  8. sonmez permalink
    20 juillet 2010 18:51

    ‎ »Ô Prophète! Dis à tes épouses,à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles,elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.
    Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
    (Coran,Sourate 33,Verset 59)
    Vous avez plus rien à dire je pense ,ceci montre bien que le niqab et le hijab font partis de la religion!!!!!

  9. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    12 août 2010 16:04

    @sonmez,

    Vous avez plus rien à dire je pense ,ceci montre bien que le niqab et le hijab font partis de la religion!!!!!

    OU que j’ai beaucoup travaillé, OU que la sourate que vous citez est Ô Prophète! Dis à tes épouses,à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles,elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. C’est-à-dire qu’elles seront PLUS VITE reconnues, mais pas qu’elles DOIVENT !

    OU que Dieu, Allah Pardonneur et Miséricordieux, nous a créés libres pour rester libres et pas pour que nous soyons esclaves les uns des autres. L’amour passe par le conseil, l’enseignement de la vérité mais pas par la contrainte.

  10. sonmez permalink
    12 août 2010 17:15

    Ben si ça veut dire QU’ELLES DOIVENT PARCE QUE DIEU DIT A SON MESSAGER DE DIRE!
    PFFFFF PAS LA PEINE DE PARLER A DES PERSONNES COMME VOUS,ÇA VAUT PAS LA PEINE ! VOUS ÊTES DES VAUT-RIEN! ALLEZ FATIGUEZ PAS TROS VOTRE TETE MEME SI VOUS ETES POUR OU CONTRE L’ISLAM POURSUIT SON CHEMIN! JE CITE UN PROVERBE QUI CONCLUT BIEN : LE CHIEN ABOIE ,LA CARAVANE PASSE!

  11. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    12 août 2010 17:39

    et sur ce coup-là, c’est vous qui aboyez.

    Donc, je passe.

  12. sonmez permalink
    12 août 2010 17:42

    très drôle….
    j’aimerai bien savoir d’où vous trouvez vos blagues qui font tellement rire que je n’y arrive!

  13. Lucien permalink
    25 février 2011 00:03

    J’ai lu ce blog rapidement et je dois dire que je suis impressionnée par l’ouverture d’esprit et la réflexion derrière les propos. Je suis une nouvelle convertie à l’islam. J’ai 19 ans et je suis à l’Université dans un milieu on ne peut plus occidental. Les préjugés: je connais. Je ne porte pas encore le voile et certainement il y a dans le discours prônant les valeurs occidentales une pointe de néopatrimonialisme. Je ne nie aucunement qu’un nombre alertant de femmes vivent actuellement sous une oppression terrible croyant se justifier au nom d’une religion qui prône en réalité le respect de la femme, de son corps, de son intelligence. C’est triste l’égarement dans le monde musulman à cette heure. Bref, que Dieu vous guide. Bonne soirée à tous 🙂

  14. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    1 mai 2011 07:23

    @Lucien

    Merci de votre commentaire.

    Que Dieu vous guide aussi et vous donne le discernement pour trouver le juste chemin qui vous mènera à Lui et la force de suivre ce chemin.

  15. Faust NETCHAIEV permalink
    4 janvier 2012 18:33

    Malgré tout mon respect pour l’Islam, je trouve que certaines tenues, portées volontairement ou pas, représentent une dépersonnalisations totale. Je trouve ça dommage… En ce qui concerne le port imposé, là c’est intolérable.

  16. maryem permalink
    8 août 2012 03:53

    Le vrai problème pour moi C’est que ni le niqab , ni la burka ne sont demandés dans l’islam ! Parce qu’enfin l’identité de l’individu est indispensable pour la communication , par contre le hidjab ne camoufle en rien l’identité de la femme , on est capable de la reconnaitre meme avec…Dommage que certaines croient que porter le niqab ou la burka est une façon de se rapprocher de dieu , je les respecte toutes mais L’islam ne leur a jamais demandé demandé ça , C’est elles memes qui se sont imposées ce genre de truc..
    Je sais que C’est un peu hors sujet mais je voulais quand meme le dire 🙂

  17. 11 avril 2014 18:43

    Moi je n’ai k’une chose à dire, si une femme a le droit de montrer son corps,de mettre en valeur sa féminité, pourquoi n’aurai t elle pas le droit de le couvrir? franchement c pas le voile k’on m’a réduit en bout de foulard sur la tête ki empêche ki ke ce soit de m’enseigner les maths, la physique ou l’anglais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :