Skip to content

C’est pas moi, c’est tout le monde. Ben voyons !

19 septembre 2009

Je voudrais remercier ceux qui ont évoqué la notion d’erreur collective et la nécessité d’être solidaire.

Ce n’est pas de moi, c’est de Jean-Luc Warsmann, député des Ardennes et président de la commission des lois de l’Assemblée nationale qui a voulu ainsi justifier d’avoir déposé la proposition de loi qui vient d’être votée et qui supprime la peine de dissolution des personnes morales, quelques jours avant le début du procès de l’église de scientologie.

Si ce n’est pas joli, cela : c’est pas moi, c’est tout le monde ! Mais j’assume quand même. NA.

Ben voyons.

Quand nous tentons d’éduquer élevons nos enfants, nous essayons (enfin je crois) de leur apprendre le sens de la responsabilité individuelle, il va nous falloir renoncer à les initier à la politique, parce que ce sera vraiment leur donner de mauvais exemples.

Entre les bourrages d’urnes et l’irresponsabilité collective, faut pas s’étonner que la politique ne soit plus prise au sérieux !

PS. Pour être plus positive, je propose que vous lisiez les commentaires d’Eolas sur l’intérêt de la dissolution des personnes morales comme peine.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :