Skip to content

Foi et liberté

16 août 2009

Ici déjà, j’ai écrit que j’avais une religion et qu’à priori j’étais portée à laisser les autres pratiquer leur propre religion que que d’ailleurs, en dépit de mon arrogance naturelle acquise, je ne pense pas que ce que je pense doive s’appliquer à tous.

Vive la liberté de pensée ! OK.
Et aussi liberté de parole puisque la pensée est l’acte le plus intime qui soit et que sans la parole, la pensée reste enfermée.
Et donc : si la liberté de pensée a pour corrolaire nécessaire la liberté de foi, alors il ne peut y avoir de liberté de foi sans liberté de culte puisque le culte est le mode d’expression de la foi.

Oui, mais jusqu’où ? C’est la question de la Burqa (là-bas et ici) et d’autres questions de foi : divorce il y a un siècle en France, PACS et/ou mariages homosexuels, homoparentalité, etc.

J’ai déjà écrit (le même article que celui en lien plus haut) qu’il me paraissait qu’il ne fallait pas légiférer en France sur la burqa. En toute logique d’ailleurs, je suis contre le fait que là-bas et ailleurs, la burqa – et toute autre forme de costume spécifique pour les femmes – soit obligatoire, c’est-à-dire aussi que je trouve inadmissible que la liberté de costume pour les femmes ne soit pas protégée. Je trouve inadmissible que des femmes puissent être fouettées pour avoir osé porter un pantalon.

De la même manière, je n’approuve pas qu’on s’oppose au PACS, à l’homoparentalité, comme dans le temps on s’est opposé au divorce ou au concubinage.

Qu’on ne s’y trompe pas : ce sont des modes de vie qui ne sont pas les miens. Mais il n’est pas dans mon mode de pensée d’imposer à tous ma pensée. La foi et les conséquences dans la vie de tous les jours qu’entraîne le culte que l’on rend à son Dieu, sont du ressort de la liberté de chacun.

Alors justement, que des hommes et des lois imposent à des femmes leurs vêtements m’est insupportable et ne me parait pas de foi, car justement pas de liberté.

Burqa = divorce = PACS = homoparentalité = mariage homosexuel !

Voilà, c’est le titre que je voulais donner à ce billet. Puis je me suis dit que je cherchais les problèmes.

N’empêche que Burqa = divorce = PACS = homoparentalité = mariage homosexuel ! Même combat : ceux qui aiment la liberté (la leur et celle des autres) ne doivent pas lutter contre.

C’est à chacun de vivre sa foi …. jusqu’où il peut la vivre.

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    16 août 2009 16:57

    Loubna Ahmed al-Hussein risque 40 coups de fouet pour être allée au restaurant. Les coups de fouet doivent être administrés en public.
    l’article 152 du Code pénal soudanais réprime « un acte indécent ou un acte qui viole la moralité publique ou (le fait de porter) des vêtements indécents ».
    Ainsi le code ne dit pas que le pantalon est un vêtement indécent.
    C’est donc bien l’inconscient local qui décide que le pantalon est indécent.
    Le jugement de Loubna Ahmed al-Hussein est reporté au 4 septembre.

  2. 16 août 2009 18:22

    Alors vous avez changé de point de vue sur le mariage homo?

  3. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    16 août 2009 18:35

    Ben oui.
    Ca m’apprendra à réfléchir !
    Ct’idée aussi de réfléchir pendant les vancances !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :