Skip to content

Il y a quelque chose de pourri au royaume de Blogosphère

11 août 2009

Pour nourrir mon bébéblog, depuis trois jours, je surfe d’un blog à l’autre. Je suis partie de celui de Bellefillechérie, j’ai suivi les liens qu’elle avait mis sur d’autres blogs puis les liens de ses liens.
Du bon, du moins bon et un très bon qui manifestement n’intéresse personne puisqu’il contient très peu de commentaires.
C’est Du rose dans le gris.
Et ce qui m’a donné l’idée de faire un papier sur lui, en plus de l’ajouter dans mes blogrolls, c’est cet article sur les statistiques de l’INSEE sur les femmes et le travail.

L’Insée dresse l’état des lieux de la situation des femmes en France : sommes-nous vraiment au 21ème siècle au pays des droits de l’homme ? A moins que les droits de l’homme ne signifient clairement qu’il s’agit des droits de ceux qui ont un petit bout de moins à leur dernière paire de chromosomes ?

Moins d’un tiers des non-salariés sont des femmes : et en particulier parmi les créateurs d’entreprises. Le revenu salarial moyen des femmes est inférieur de 26% à celui des hommes, dans le privé comme dans le public. Dans la fonction publique, les femmes sont encore sous-représentées au niveau des postes d’encadrement et dans l’entreprise également !

Ce qui ne va pas dans la blogosphère, c’est que l’étude de l’Insée a plus de 18 mois, l’article de Du rose dans le gris aussi et il n’y a eu qu’un seul commentaire ! Alors c’est vrai qu’il n’y a pas grand chose à dire, mais à voir le nombre de commentaires que j’ai lus ailleurs et qui était aussi courts que
c’est vrai ça !
T’as bien raison
Horrible
….
il y aurait dû y avoir des commentaires !

Qu’en déduire ? C’est vrai que ce blog n’est pas très attirant, qu’il est plutôt casse moral quand on est une femme (et encore, moi, je n’ai plus à me plaindre !) mais quand même ! Ou alors, c’est moi qui ne connais pas encore bien la blogosphère. J’attends vos commentaires.

Et pour conclure, une note positive : il y a un certain nombre de choses que je n’ai pas réussi à apprendre à Fistonchéri : ranger, mettre ses chaussettes au linge sale et pas sous la table basse du salon, faire le ménage, deviner ce que Bellefille chérie aimerait qu’il soit fait dans leur intérieur, mais il y a deux choses que j’ai réussies dans son éducation et l’une d’elle est que la sitation faite en France aux femmes l’insupporte (je le sais, il a twitté là dessus).
Si seulement les jeunes hommes d’aujourd’hui pouvaient (vraiment) partager son opinion !

Publicités
8 commentaires leave one →
  1. marion permalink
    13 août 2009 13:14

    Peut-être simplement que ce blog manque de pub?
    Il existe des milliers de blogs, et pour en trouver quelques uns d’intéressants il faut souvent chercher longtemps, SAUF quand le blog en question a une bonne pub et est référencé sur plein d’autres.
    Donc déjà, en en parlant, il devrait être un peu plus lu…

  2. marion permalink
    13 août 2009 13:39

    Ok après lecture du blog :
    pourtant bavarde, je ne trouve pas de commentaire à faire, non pas que ce ne soit pas intéressant, mais simplement que j’ai beau être outrée par les faits relatés, ils font tellement partie de mon quotidien de femme que j’arrive même plus à m’en énerver, je peux juste espérer que cela passe (et dans bien des corps de métier les choses s’arrangent peu à peu).
    Donc commenter pour dire quoi : ah oui c’est affreux, il faut que cela cesse (super constructif) ou « ah oui c’est terrible, d’ailleurs vous ne savez pas ce qui m’est arrivé lors de mon dernier entretien d’embauche » (et y aller de ma complainte) ou encore « non mais faut arrêter c’est pas toujours comme ça, il arrive que les mêmes choses aux hommes / noirs /ET /… » (et là tout le monde me jette des cailloux).

    En bref, c’est intéressant, mais se passe de commentaires…

  3. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    13 août 2009 15:18

    Je suis tout à fait d’accord avec vous.
    1 – Sur le défaut de buzz, c’est pourquoi j’ai voulu le mettre en lien aussi, faire un lien sur lui dans un post (comme on connait ses moteurs de recherche, on les honore.)
    Et et plus, je vais essayer d’y mettre des commentaires (intelligents si possible).
    2 – En fait, je me demande si le manque d’information ne génère pas le maintien de la situation ? Et puis, celles d’entre nous qui pourraient y faire quelquechose le font-elles ? ou ne sont-elles pas parmi celles qui pensent « j’y suis bien arrivée, les autres n’ont qu’à faire comme moi ». Alors, là aussi, je suis d’accord avec vous, les commentaires perso à base de moi-je ou de je-connais-un-homme-qui ne sont pas constructifs.
    Ce qui m’a énervé n’est pas la situation décrite (je connaissais l’enquête de l’INSEE – j’adore les enquêtes de l’INSEE : elles me remettent la tête à l’endroit en recadrant mes perceptions/impressions dans la réalité) mais le manque apparent (jespère) de réaction.
    Merci Marion.
    Merci, Marion.

  4. marion permalink
    14 août 2009 11:12

    En parlant de féminisme je suis tombée ce matin sur cette série d’articles :

    http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/08/06/poupees-roses-et-autos-bleues_1226243_3238.html

    étant complètement charrette dans la rédaction de mon mémoire qui doit être rendu dans une semaine, je n’ai pas tout lu mais ça a l’air pas mal (peut-être un peu plus léger que les enquêtes de l’INSEE tout de même).

    Bonne fin de vacances et bon courage pour la reprise !

  5. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    14 août 2009 11:43

    Alors, courage pour le mémoire, Marion.

  6. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    14 août 2009 11:57

    Très chouette article, Marion.

    Merci de ce lien. Après une première lecture rapide, je relève que les suédois, très à la pointe de l’égalité entreprennent une chose qui me titille : réinstaurer une heure et demi par jour, la séparation des sexes à l’école.

    Il y a longtemps déjà que je pense qu’il faudrait instaurer une véritable recherche sur ce sujet de la mixité des classes.

    Qu’on ne s’y trompe pas, en dépit de mon âge canonique (m’enfin faut pas exagérer tout de même) j’ai suivi toute ma scolarité dans des classes mixtes. Et je n’en ai pas souffert.

    Mais c’est encore un sujet qui mérite une réflexion sérieuse et si possible détachée des pétitions de principe des idéologues et religieux de tous poils.

    Un de ces jours peut-être ? pour me détendre du boulot !

  7. marion permalink
    14 août 2009 12:16

    D’après ce que j’ai compris, ils les séparent pour leur proposer de s’amuser avec les jouets habituellement monopolisés par l’autre sexe, donc c’est un cas très particulier (un peu expérimental).

    Je vois un autre moment où la séparation des sexes peut être utile et qui sont justement les quelques heures de cours au collège qui portent sur la sexualité, reproduction, etc… et qui évitent les ricanements gênés et facilitent la discussion.

    Vous pensez vraiment qu’il faudrait réinstaurer une séparation?

    Ayant suivi une spécialisation en biologie au lycée je me suis retrouvée dans des classes avec majorité de filles (en général 5 garçons pour 30 filles). De même, mon ami qui a suivi des cours de Sciences de l’Ingénieur (mécanique, automatisme, électronique…) n’avait qu’une ou aucune fille dans sa classe. Au-delà du constat qu’on peut faire (les filles préfèrent la bio, les garçons la mécanique), l’ambiance de promo était moyenne dans les deux cas. Les garçons faisaient blague grivoise sur blague scatologique, et les filles se tiraient dans les pattes à coup de remarques sournoises.
    Mes années de classe équilibrée (collège, seconde et première, puis études supérieures) étaient nettement plus sympatiques !

  8. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    14 août 2009 13:38

    Non, je ne pense pas : je ne sais pas ce que j’en pense, justement.

    J’ai vécu dans les ambiances de filles, de femmes, mixtes et même où j’étais la seule femme ! Dans tous les cas, cela m’allait. J’ai probablement un peau de crocodile.

    En fait ce que j’ai remarqué, c’est que la présence d’une seule ou d’un seul, de ce point de vue, pas de sexisme, abruti(e) pour pourrir l’ambiance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :