Skip to content

Le Comité contre les macarons.

9 août 2009

Je vais faire probablement hurler dans ma famille (Marichéri, Fistonchéri et surtout Bellefillechérie) mais je n’aime pas les macarons.

Quand j’était petite, au siècle dernier, bien avant la première guerre – du Golfe, faut pas exagérer quand même ! – mon grand père aimait les macarons. Ceux de Nancy, qu’on peut trouver aujourd’hui encore .

Pour moi, c’était ça les macarons. Puis un jour on m’en a proposé : mais ce n’était pas MES macarons, c’était ce truc composé de deux oreilles qui enferment un foie gras hyprasucré ! Et encore, à l’époque, il n’existait que vanille, praliné, café et chocolat. Puis vinrent la pistache, le citron, la fraise …. Aujourd’hui c’est devenu du délire : violette, Nutella (si), Coco pina colada (re si), violette, réglisse ! Et puis quoi encore.

Eh bien, et encore des salés, mais sans foie gras (ben si : foie gras-chocolat) ! Et en plus : Petits-pois-fromage-menthe (re re si, je jure) beure-d’épinard-saumon et un grand banal au milieu de tout cela : tomate-poivron !!!!!!!!

Alors là, je craque, et je proclame que je soutiens le COMITE CONTRE LES MACARONS !

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. Marie permalink
    9 août 2009 19:32

    Hihihi ! Bellefillechérie c’est moi… Mais euh, touchez pas à Pierre Hermé, il est Alsacien d’abord !

    Si les macarons vous gavent (et c’est vrai que c’est un peu fatigant, d’autant plus qu’avec cette mode tout le monde en fait, et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous), vous allez adorer… les cupcakes ! Il y a quelques jours, je suis allée là avec une copine : http://bit.ly/11T5xA et si on aime la crème au beurre c’est vraiment à se rouler par terre… mais encore plus fashion-victim que les macarons ! La preuve, les filles de Elle aiment bien…

  2. pourquoisecompliquerlavie permalink
    9 août 2009 20:00

    C’est même pas les macarons de Pierre Hermé que j’ai cités !

  3. marion permalink
    13 août 2009 13:26

    Pour moi les macarons c’est les espèces de rochers aux mini-pépites de chocolat, croquant sur l’extérieur, fondant à l’intérieur que ma tante Marie fait à Noël.
    Ma maman fait un truc du même genre aux amandes, mais ils sont moins bons (mais par contre elle réussit divinement bien des genres de hamburger aux noisettes fourrés au praliné).

    Sinon les macarons Ladurée sont moins bons que ceux qu’on trouve à Quimper ou ceux offert avec le chocolat chaud de chez Benoit à Angers. Na.

Trackbacks

  1. Les macarons du mariage, les macarons du boulot « Pourquoi se compliquer la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :