Skip to content

ONLR ? Mais surtout pas comme cela !

20 juin 2013

Hier, j’ai fait part de mes réserves sur les réactions des autorités contre les opposants au mariage homosexuel.DSCN1559

Aujourd’hui, c’est le tour des opposants.

Nombre d’entre eux ont le sentiment d’avoir raison, ce qui est le cas de tout militant syndical ou politique. Là, rien d’original mais ce qui est spécifique à ces opposants, c’est leur capacité à considérer que quand c’est eux, la loi ne s’applique pas à eux, à considérer que c’est à eux et à eux seuls qu’il appartient de décider ce qui est juste et ce qui ne l’est pas.

En clair : puisqu’ils ont décidé qu’ils ne faisaient rien de mal, toute interpellation est forcément injuste. Et comme c’est eux, toute garde à vue est forcément injuste, et d’ailleurs les conditions de LEURS gardes à vue sont inacceptables. Pensez, ils ont dû uriner dans leurs cellules de garde à vue. Et cela c’est un manque de dignité !

J’ai une amie avec qui j’ai eu une discussion qui m’est apparue surréaliste : elle me parlait des conditions des gardes à vue et je lui expliquais que c’étaient les conditions normales des gardes à vue pur tout le monde, qu’effectivement elles n’étaient pas glorieuses mais que tout le monde peut survivre à ces inconvénients pendant 48 heures et que d’ailleurs qu and cela arrive à des voleurs ou à des dealers de drogue, il ne lui viendrait pas à l’idée de les plaindre. Et de fait, elle m’a répondu que dealers et voleurs étaient des délinquants, eux ! J’ai essayé d’expliquer mais en vain que la garde à vue n’est pas une sanction mais la possibilité de garder à vue une personne dont on (la police) se demande  si elle est ou non l’auteur d’une infraction et que la garde à vue est levée quand l’enquête est terminée ou les 48 heures écoulées.

Eh bien non, eux ne commettent aucune infraction, d’ailleurs il suffit de les regarder et la voici me faisant le coup du délit de faciès à l’envers.

Je parle de cette amie car elle m’a permis de comprendre beaucoup de choses mais ne croyez ni qu’elle est particulièrement  injuste ni qu’elle est seule.

Un autre exemple d’un twitto qui exagère aussi : Prison pour ses idées

Non, Nicolas n’est pas prison pour ses idées mais parce qu’il s’est rebellé contre les forces de l’ordre et a refusé de se soumettre au prélèvement de son ADN. Peut-être a-t-il eu ce comportement arrogant qui consiste à affirmer haut et fort qu’il n’a rien fait, que la police et les juges sont au service d’un pouvoir inique, que la France meurt et que les juges sont complices de ceux qui la tuent et autres exagérations que j’ai lues ici ou là. Si même les parents de Nicolas dans leur admirable appel à la mesure, reconnaissent que leur fils a agi avec la "fougue" de la jeunesse, c’est qu’il a dû confondre tribunal et tribune …. ce qui n’est pas malin-malin devant des juges qui peuvent vous envoyer en prison.

Et aussi ce site, liberté pour tous, qui recueille des témoignages. Celui-ci en particulier est parlant : c’est nous cadres et qu’importe que nous refusions de nous soumettre à la loi, en l’espèce au contrôle d’identité, c’est nous cadres.

Cadres

Une autre de mes amies vit une détestable situation depuis quelque temps. Elle est cadre (supérieure pour le coup) dans une grande entreprise française. Sa fille est lesbienne et vit avec une femme. Il y a trois ans, elles ont décidé d’avoir un enfant. La fille de mon amie est donc allée en Angleterre pour y être inséminée. La grossesse a pris et un adorable petit garçon est né. Pas plus qu’elle ne ma l’a caché, elle parlait ouvertement de cela sur son lieu de travail et comme toute grand mère, elle montrait à qui voulait les voir les photos de son petit fils. Alors que personne jamais, ne lui avait fait la moindre réflexion, depuis quelques mois, certains de ses collègues ne veulent plus lui adresser la parole et d’autres lui parlent pour lui expliquer qu’elle n’a pas su élever correctement sa fille, qu’elle aurait dû moins travailler et plus s’intéresser à sa fille, bref elle est devenue infréquentable ce qui ne facilite pas sa vie professionnelle.

Je ne m’explique pas pourquoi ces gens ne disaient rien avant : pas de convictions il y a trois ans ou du "cran" aujourd’hui que c’est bien porté dans ce milieu d’être anti PMA et GPA ?

De même que je trouve que le gouvernement s’y prend comme un manche pour réagir à cette contestation permanente, nombre d’opposants au mariage homosexuel sont en train de pourrir leur combat.

A ceux d’entre eux qui sont catholiques, je voudrais rappeler que quelque part dans un de leurs ouvrages de référence, il est donné l’ordre de tendre l’autre joue et non pas d’aller chouiner tous azimuts "c’est pas zuste" ! Que Jésus en croix a prié son Père : pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.

Que s’ils se prennent pour des révolutionnaires, ils doivent s’attendre à être contrés et que ceux qui portent des sweets pour proclamer leurs convictions prennent leurs risques. Sinon, ils sont soit imbéciles soit arrogants et offrent ainsi une voie royale de moquerie à leurs détracteurs !

Que par rapport à ce que souffrent d’autres cathos ailleurs pays, ils sont ridicules avec leurs exagérations.

Que des catholiques dans d’autres pays risquent leur vie pour seulement pouvoir prier et vivre leur foi, même pas au grand jour, juste entre eux mais en paix !

Que le pape François a demandé  aux cathos qui le peuvent de faire de l’entrisme dans les partis politiques et pas de conforter dans leurs convictions ceux qui pensent que les catholiques de France sont juste des bourgeois bons à défendre leurs privilèges, incapables de compassion, de compréhension et de charité. Point de vue d’un protestant raisonnable : il a raison !

Que la charité est la bienveillance habituelle, l’indulgence et la commisération et que sans charité, aucun chrétien n’est rien et que sans charité, ils n’ont aucune chance de faire prévaloir leur point de vue.

Chandelles

Alors, bravo aux veilleurs, Ne lâchez rien !

Et si vous êtes interpellés, restez aussi calmes et paisibles qu’en veillant, respectez les policiers et les juges  qui font leur boulot, respectez leurs convictions mêmes si elles ne sont pas les vôtres et remerciez pour les épreuves qui vous fortifieront.

Vous êtes le lampadaire !

PS : la photo au début de ce post a été prise par MonsieurMari il y a quelques années dans un commissariat de la police politique de Vilnius en régime communiste : une baignoire en pierre dans laquelle le gardé à vue était installé nu et couvert de glace afin de le convaincre de parler… Relativisons donc !

About these ads
13 Commentaires leave one →
  1. 21 juin 2013 00:33

    ce n’est pas parce qu’on ne nous tue pas encore qu’il ne faudrait pas trouver inquiétante cette dérive. ce type n’avait d’après son avocat rien fait d’autre que de se promener avec un sweat LMPT. et de fait, les charges du départ ont bel et bien été abandonnées, ce qui fait qu’il est établi par la justice elle même qu’il n’y avait pas de raison de l’interpeler. c’est quand même un peu fort de n’être en prison QUE pour avoir essayer de fuir des types qui voulaient le tabasser sans raison légale !!

    être chrétien, ce n’est pas être doloriste et se réjouir d’être un martyr.
    surtout que ce n’est même pas pour sa foi, là.
    être chrétien, c’est aussi se battre pour la justice.
    pour les autres, et pour soi.
    si quelqu’un subit un traitement dégradant, injuste, on lui doit l’assistance qu’on peut, et ça peut passer par un soutien médiatique. et on doit dénoncer ces actes.
    pas se plaindre, à la limite, (et il ne s’est pas plaint.) mais "le" plaindre, c’est juste normal.

    de plus, il a été suivi par un policier qui le filmait… suivi *depuis la manif déclarée*…
    apparemment, c’est lui qu’ils voulaient coffrer parce que c’est un organisateur des veilleurs. ou pour une autre raison. ça pose question, quand même.

    on doit dénoncer ça. même si ça ne sert à rien, même si on sait que les camps de concentration n’ont pas fait lever beaucoup de monde et qu’on en est encore loin, ce n’est pas une raison pour ne rien dire si un jour un gouvernement fou décide de mettre des étoiles de couleurs sur des gens pour mieux les repérer.
    …ou de suivre des opposants pour mieux les anéantir.

    juste parce qu’il faut dénoncer le mal. au plus tôt. pour le limiter au plus tôt.

    ensuite, oui, la GAV est + une occasion de dénoncer les conditions de GAV qu’on ne connaissait peut-être pas avant, que de s’indigner d’être traités comme les gardés à vue pauvres, là dessus, on est bien d’accord! il y a peut-être des gens pour qui être *cadre*, ça veut juste dire avoir un travail, un casier vierge, et occuper ses journées à bosser plutôt qu’à dealer ou voler. mais c’est certain, c’est pas ça l’argument.

  2. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    21 juin 2013 06:06

    @Do
    Bonjour et merci de ce commentaire.

    Et vous montrez que j’ai raison : c’est le même argument que certains petits dealers "c’est pas zuste, là j’avais rien fait".
    Bien sur que les policiers l’ont suivi depuis la manif autorisée et peut-être était-ce juste de l’intimidation. Les policiers ont fait ce qu’il font quand ils cherchent un délinquant : ils le suivent le choppent et cherchent ce qu’on peut lui reprocher. Depuis n’arrête-t-on que les délinquants pris en flagrant délit ?

    Et rappelez-vous tous les appels à le soutenir devant le commissariat. Imaginez un peu si tous les copains d’un dealers faisaient la même chose !

    Et ensuite, parce qu’il avait décidé tout seul qu’il était innocent, alors il se débat et refuse de se soumettre à un prélèvement. Mais depuis quand la loi cesse de s’appliquer à vous parce que vous êtes dans le commissariat ?

    Et tant que ce type de raisonnement sera suivi par ses sympathisants, ils seront perçus par le reste des français comme des bourgeois cathos juste bons à défendre leurs privilèges, incapables de compassion, de compréhension et de charité.

    Et ce n’est pas ainsi que ce combat sera gagné.

    Et pardonnez mes critiques mais je tiens à ce que le combat pour la vie, l’interdiction de la recherche sur les embryons et l’euthanasie soit gagné.

  3. 21 juin 2013 09:52

    "tout le monde peut survivre à ces inconvénients pendant 48 heures et que d’ailleurs qu and cela arrive à des voleurs ou à des dealers de drogue, il ne lui viendrait pas à l’idée de les plaindre"

    A vrai dire, si on pouvait profiter de ce qu’une petite partie de la bourgeoisie de ce pays vient d’être sensibilisée aux conditions de garde à vue pour les améliorer, ça serait une bonne chose qui sortirait de la Manif Pour Tous (pour laquelle, vous le savez, je n’ai pas une grande tendresse).

    Après tout, forcer les dealers à uriner en public ne me paraît pas une manière constructive de lutter contre le mal qu’ils font à la société. On peut parfaitement avoir une justice sévère, pour ceux qui le désirent, et des locaux décents.

  4. Lib permalink
    21 juin 2013 10:05

    "ceux qui portent des sweets pour proclamer leurs convictions prennent leurs risques"
    Depuis quand, dans un état de droit, doit on considérer qu’on prend un risque quand on affirme son opinion? Depuis quand doit on craindre d’être arrêté par la police pour avoir exprimé une opinion?

    Comment qualifiez vous un pays où quelqu’un arrêté sans raison prend de la prison ferme parce qu’il a résisté sans violence à son arrestation?

    Bien sûr que Nicolas a décidé tout seul qu’il était innocent. Il en a le droit et sans doute même le devoir. Quelle serait une société dont les citoyens s’interdiraient eux-mêmes de se juger innocents?

    Cette incarcération viole la moitié des articles de la déclaration des droits de l’homme, notamment les articles 5, 7, 8, 9, 10, 11, 12. http://www.textes.justice.gouv.fr/textes-fondamentaux-10086/droits-de-lhomme-et-libertes-fondamentales-10087/declaration-des-droits-de-lhomme-et-du-citoyen-de-1789-10116.html

    Cette histoire n’a rien à voir avec le mariage gay, les bourgeois ou les cathos. Ces éléments ne font que brouiller les pistes. Personne ne doit aller en prison uniquement pour rébellion non-violente. Pas plus un blanc catho cadre en barbour qu’un black musulman chômeur en jogging.

    Va-t-on ouvrir le procès posthume de Zied et Bouna pour rébellion?

  5. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    21 juin 2013 11:34

    @Raveline : non ce n’est pas uriner "en public" c’est "à vue". Mais au moins vous me donnez l’occasion de me prendre pour @Eolas et je vais faire un papier pour expliquer la GAV ! ;)

    @lib : le risque c’est de se voir demander ses papiers. A partir du moment que la personne à qui une autorité demande les papiers et refuse de les montrer commet une infraction… ET tant que vous restez collés à l’idée je m’exprime, donc j’ai le droit de tout, vous continuerez de paraître ….

  6. 21 juin 2013 13:45

    Bonjour,

    Merci pour votre billet qui a le mérite de chercher à calmer les esprit parfois un peu échaudés et une montée de la pression de part et d’autres, ce qui est toujours dangereux, car cela risque de conduire à une violence sans cesse croissante qui est celle des chaînes "schismogénétiques" telle que la décrit Zygmunt Bauman dans son livre L’éthique a-t-elle une chance dans un monde de consommateurs ? (j’avais écrit un billet sur le sujet sur mon blog : http://numero712.wordpress.com/2013/04/16/un-fait-divers-fait-dhorreur/). Afin de sauvegarder ce qu’il reste de cohésion nationale, il convient en effet de chercher à pacifier un dialogue pour pouvoir exprimer ses idées sans haine mais avec fermeté.

    Je rejoins les manifestants (plus ou moins pacifiques) qui s’indignent sur leurs propres conditions de détention en garde à vue. Cela est humain, on s’indigne toujours plus de ce qui nous arrive que de ce qui arrive au voisin. Et les conditions de détention en France (notamment dans espaces prévus pour les GAV ainsi que dans les maisons d’arrêt) sont déplorables. Faisons-le entendre aux français, à tous les français, même ceux qui fréquentent le moins habituellement ce type de locaux. L’Observatoire International des Prisons rappelle souvent les déplorables conditions de détention en France (voir notamment : http://www.oip.org/index.php/component/k2/item/1071-la-france-%C3%A9pingl%C3%A9e-par-la-cour-europ%C3%A9enne-des-droits-de-lhomme-pour-sa-surpopulation-carc%C3%A9rale) ; profitons-en pour les faire évoluer.

    Si plus globalement la force publique ne réservait les gardes à vues qu’aux enquêtes sur des délits et des crimes passibles de prison et pour lesquels le maintien d’un suspect dans ce qui est dans les faits une "détention provisoire" est nécessaire à la protection de l’ordre public, à sa sécurité ou à l’intérêt de l’enquête en elle-même, nous ne nous en porterions pas plus mal. De même si notre système judiciaire conduisait un peu moins en prison et un peu plus à d’autres types de peines.

    Après, il ne faut pas faire de l’angélisme non plus. Le nombre de gardés à vus dans le cadre de la "Manif Pour Tous" peut paraître surprenant au regard des statistiques suites à d’autres manifestations. De même, certaines GAV semblent parfois résulter de ce que l’on peut pudiquement appeler un "excès de zèle" des forces de l’ordre (comme certains usages de la force pour disperser certains regroupements plus ou moins autorisés). A cela vient s’ajouter les peines prononcer (amendes, prison…) qui peuvent choquer une partie de la population (sans doute plus sensible à leur cause) au regard de peines prononcées à l’encontre d’autres "infractions" commises dans d’autres situation (dernière en date, l’attaque de RER conduisant à une peine de prison avec sursis a de quoi surprendre). Mais cela étant dit, participer à une manifestation est toujours corollaire de certains risques (à commencer par des risques physiques en raison des risques de mouvements de foules, de provocations diverses…), en particulier lorsque le manifestant "titille" le pouvoir, en refusant la dispersion. La GAV ainsi qu’une éventuelle sanction correctionnelle ou pénale sont en quelques sortes, les risques du métier de manifestant et vous le rappelez à juste titre.

    Quant à ceux qui mettent en avant leur statut de "cadre", sans doute veulent-ils montrer d’une certaine manière (que je trouve personnellement peu pertinente) qu’ils sont des citoyens "productifs", les fameuses classes silencieuses, qui payent des impôts, qui en tant que classes dites "aisées" ne profitent que relativement peu de l’état providence, qui ne participent pas aux éternelles revendications pour la conservation d’acquis sociaux (puisque rappelons le aucun manifestant de la "Manif Pour Tous" n’a à gagner ou perdre personnellement à cette loi qu’elle fût votée ou ne le fût pas), etc… bref, cette expression me semble plutôt relever d’un "ras le bol" plus sociologique que "partisan" d’une France des "classes moyennes".

    Permettez-moi un mot sur le "sentiment d’hostilité croissant" qu’expriment un certain nombre de catholiques en France ; il peut se justifier par l’expression d’un laïcisme qui semble plus agressif à l’encontre de cette minorité (les catholiques pratiquants et non pas les catholiques de culture ou de sensibilité). Après, je suis d’accord avec vous, nous n’en sommes pas (encore) à la situation que peuvent connaître certains pays. C’est heureux, mais ce n’est pas une raison pour laisser croître un sentiment de division entre les résidents en fonction de leur appartenance religieuse.

    Enfin, que les partisans ou les opposants du "Mariage Pour Tous" se crispent, cela peut se comprendre pour un certain nombre de raison (notamment certains points évoqués ci-dessus, même si ce ne sont pas les seules raisons) ; il est en revanche inadmissible, et je vous rejoins totalement sur ce point, que cela conduise les uns ou les autres à rejeter autrui (qui a une fille homosexuelle par exemple), à se montrer agressif vis-à-vis de ceux qui ne partagent pas nos opinions. Un débat naît de la pluralité des points de vue, mais il n’existe que dans l’écoute et le respect.

  7. marie coulon permalink
    21 juin 2013 14:06

    Je ne pense pas que la décision de justice soit proportionnée,à l’égard de ce jeune homme. Je suis donc choquée. Mais la violence de certains tweets me choque autant et je refuse de voir le FN et consorts démolir ce que LMPT a permis: un espace de réflexion. Entre s’indigner du sort disproportionné qui est fait à ce jeune homme et prôner la révolte à tout crin, par tous les moyens; il y a un monde.
    Si notre gvnmt a aucun sens de la mesure, nous avons à garder ce sens.
    M Coulon

  8. Lib permalink
    21 juin 2013 17:04

    Non, ce n’est pas "je m’exprime donc j’ai tous les droits"; c’est "j’ai le droit de m’exprimer".

    Votre argumentaire est troublant. Le mec a pris 2 mois fermes. Et vous dites "non, ce n’est pas par délit d’opinion, c’est parce qu’il a refusé de décliner son identité, tout va bien".

    Ca ne vous dérange pas qu’on prenne 2 mois fermes pour avoir refusé de décliner son identité?

  9. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    21 juin 2013 18:24

    @marie coulon : je pense aussi que le mandat de dépôt à l’audience traduit la volonté du tribunal de sanctionner fort et tout de suite. Je ne connais pas le dossier donc je n’ai pas d’avis vraiment fondé mais je suis d’accord avec vous : cette peine me semble exagérée.

    Et je suis d’accord avec vous sur tout votre commentaire d’autant qu’une lutte encore plus importante nous attend : la recherche embryonnaire, le maintien de l’interdiction de la GPA et l’euthanasie.

    C’est pourquoi je ne veux pas que nous soyons disqualifiés par des arguments qui montrent seulement l’incapacité de voir un autre point de vue que son propre nombril.

    @Lib : ou ai-je écrit les mots que vous me prêtez et mettez donc entre guillemets ? Ce ne sont pas mes mots, ce n’est pas ce que je pense, c’est ce que vous avez voulu comprendre de ce que j’ai écrit parce que cela vous arrange de comprendre ça.
    Quant à Nicolas, il n’a pas fait que refuser de se soumettre à un contrôle d’identité, il a fui, s’est rebellé et a refusé de se soumettre au prélèvement ADN. La loi prévoit dans ce cas un emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an.
    Il a donc délibérément refusé d’appliquer une loi : oui c’est sa décision et quelle que soit la grandeur de sa motivation, il prend le risque de se voir appliquer la loi. En plus, ses amis ont appelé à se masser devant le commissariat. Si les copains des dealers en garde à vue faisaient ça ….

  10. pourquoisecompliquerlavie permalink*
    22 juin 2013 05:35

    @Numéro712

    Pardon d’avoir tardé à vous répondre mais je voulais lire au calme les liens que vous proposiez.

    Nous sommes d’accord sur le fond. Mon papier ne vise pas à défendre la GAV mais seulement faire part de deux réflexions :

    – les arguments des râleurs contre la répression (qui reste modeste, soyons raisonnables tout de même) sont contreproductifs et leurs exagérations les rendent antipathiques à l’essentiel de la population. Or l’abrogation de la loi ne se fera que si l’essentiel des français change d’avis. Je ne crois pas que ce soit avec des arguments de "privilégiés qui découvrent la vie" qu’on y parviendra, ils se disqualifient juste

    – je sais très bien qu’il n’y a pas que des cathos qui soient opposés à ces nouvelles familles homosexuelles, mais catho je suis et je trouvais légitime de rappeler à mes coreligionnaires quelques vérités qu’ils ont tendance à oublier dans leur exaspération …

  11. 10 octobre 2013 11:27

    Tout à fait d’accord avec votre analyse,j’y adhère totalement à ces points de vue soulignés dans votre article,et c’est tout à fait vrai,"pourquoi se compliquer la vie?"

Trackbacks

  1. ONLR ? Mais surtout pas comme cela ! | Sujets R...
  2. Tweet: Arrêtons de nous prendre pour des martyrs... #ONLR... - Site perso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 30 autres abonnés

%d bloggers like this: